Catégories
Débutant Logiciels Windows 10

Windows 10 : définir Google Chrome comme navigateur par défaut

Malgré l’installation du logiciel Google Chrome, votre ordinateur Windows 10 continue d’ouvrir le programme Microsoft Edge pour tous les liens internet reçus par mail, ceux affichés dans un logiciel ou tout simplement pour ouvrir un favori mis en raccourci sur le Bureau ? Ok, Edge est basé sur Chromium, le même moteur que Google Chrome mais ce n’est pas une raison pour s’imposer ainsi. Bien sûr, Google Chrome doit déjà être installé sur le PC. Suivre ce tuto pour télécharger et installer Chrome avant de suivre ce mode opératoire.

Ce tutoriel explique comment faire de Google Chrome le navigateur web par défaut sur Windows 10. D’autres applications par défaut peuvent être définies, comme le lecteur de vidéos et le logiciel de messagerie électronique : voir ce guide.

 

Mettre Google Chrome comme navigateur internet par défaut sur Windows 10

1. Ouvrir le menu Démarrer et cliquer sur la roue dentée des Paramètres de Windows 10 :

2. Cliquer sur « Applications » :

3. Dans le menu de gauche, cliquer sur « Applications par défaut » :

4. Cliquer sur Microsoft Edge ou l’autre application indiquée comme par défaut du Navigateur Web :

5. Choisir « Google Chrome » dans la liste pour le définir comme navigateur web par défaut de l’ordinateur (les logiciels disponibles dans la liste sont ceux qui sont déjà installés) :

6. Confirmer le changement par « Modifier quand même » pour remplacer Microsoft Edge, le logiciel livré avec Windows 10 :

7. Désormais, Chrome de Google est l’application qui sera ouverte quand on cliquera sur un lien web (URL) depuis un mail ou un autre logiciel.

Catégories
Débutant Logiciels Windows 10

Windows 10 : définir Firefox comme navigateur par défaut

Malgré l’installation du logiciel Mozilla Firefox, votre ordinateur Windows continue d’ouvrir Microsoft Edge pour tous les liens internet reçus par mail, ceux affichés dans un logiciel ou tout simplement pour ouvrir un favori mis en raccourci sur le Bureau ? C’en est fini de soupirer à chaque fois que Windows ne fasse pas ce qu’on souhaite, voici la procédure à suivre. Bien sûr, Google Chrome doit déjà être installé sur le PC. Suivre ce tuto pour télécharger et installer Firefox.

Il existe une méthode pour mettre Firefox par défaut depuis ses options mais voici la version plus simple, par les menus de Windows. Ce tutoriel explique comment faire de Firefox le navigateur web par défaut sur Windows 10. D’autres applications par défaut peuvent être définies, voir ce guide.

 

Mettre Mozilla Firefox comme navigateur internet par défaut sur Windows 10

1. Ouvrir le menu Démarrer et cliquer sur la roue dentée des Paramètres de Windows 10 :

2. Cliquer sur « Applications » :

3. Dans le menu de gauche, cliquer sur « Applications par défaut » :

4. Cliquer sur Microsoft Edge ou l’autre application indiquée comme par défaut du Navigateur Web :

5. Choisir « Firefox » dans la liste pour le définir comme navigateur web par défaut de l’ordinateur (les logiciels disponibles dans la liste sont ceux qui sont déjà installés) :

6. Confirmer le changement par « Modifier quand même » pour remplacer Microsoft Edge, le logiciel livré avec Windows 10 :

7. Désormais, Firefox est le programme qui sera ouvert quand on cliquera sur un lien web (URL) depuis un mail ou un autre logiciel.

Catégories
Logiciels Téléchargement

Télécharger VMware Workstation Player (gratuit)

Pour créer et utiliser des machines virtuelles sur son propre ordinateur, il existe un logiciel gratuit proposé par VMware. L’éditeur référence de la virtualisation ne fait pas que vendre un logiciel puissant pour virtualiser des VM sur des serveurs physiques gavés de RAM, de CPU et reliés à  un stockage performant, l’entreprise offre quelques outils et programmes pour découvrir la virtualisation et effectuer des opérations diverses (par exemple VMware vCenter Converter, gratuit lui aussi).

Concurrent de VirtualBox et digne successeur du Virtual PC de Microsoft, VMware Workstation existe maintenant en édition Pro (payant) et Player (gratuit). Bien que son nom fasse penser qu’il est uniquement possible de « lire des VM » , le Player permet aussi d’en créer et d’en modifier les paramètres (quantité de mémoire vive, taille du disque, nombre de vCPU, etc).

La version 16 est sortie le 14 septembre 2020 et apporte de nombreuses nouveautés, dont le support des derniers OS (Ubuntu 20.04 LTS, CentOS 8.2, Debian 10.5, Fedora 32 et 33, RHEL 8.2, VMware ESXi 7.0) et l’extension des machines virtuelles hébergées, jusqu’à 32 vCPU, 128Go de RAM et 8Go de RAM graphique. La 16.1 inclut Docker Machine VMware Driver.

 

Télécharger VMware Workstation 16 Player (gratuit)

1. Aller sur le site VMware Workstation Player.

2. Choisir de télécharger (« essayer ») Workstation Player pour Windows ou pour Linux.

Attention, Windows 7 n’est plus compatible avec VMware Workstation Player 16. Il faudra se contenter de Workstation 15 pour continuer d’utiliser l’OS hôte Windows 7. On pourra donc installer VMware Workstation Player 16 et 16.1 sur Windows 8.1 et 10. Sur Linux, on télécharge un fichier .bundle.

 

Installer VMware Workstation 16 Player sur Windows

1. Double cliquer sur le fichier téléchargé (VMware-player-16.1.0-17198959.exe ou version ultérieure).

2. L’installation est très facile, en 5 étapes « Next » avant de terminer par un « Finish » qui conclut l’opération.

Il est ensuite très facile de passer d’une version gratuite Player à la payante Professional, un simple ajout d’une licence convertira le logiciel déjà installé et débloquera les fonctionnalités additionnelles.

Catégories
Intermédiaire Linux Logiciels

Installer Microsoft Teams sur Fedora, CentOS, Red Hat

Le nouvel outil de communication qui remplace Skype, Lync, SharePoint et peut-être un jour Outlook, Microsoft Teams, poursuit sa conquête des postes de travail du monde entier. D’une installation facultative, Teams est passé dans le pack Microsoft 365 (ex Office 365) comme un logiciel intégré à la suite bureautique, même si celui-ci ne bénéficie pas encore de l’harmonie graphique des programmes Word, Excel, PowerPoint.

Etendu au monde du libre et surtout des systèmes d’exploitation concurrents de Windows 10, le logiciel Microsoft Teams est maintenant compatible avec GNU Linux et plus précisément sur les OS à base de Red Hat. Ce tutoriel explique comment télécharger et installer Microsoft Teams sur Fedora, CentOS et RHEL, Red Hat Enterprise Linux. C’est évidemment gratuit, comme sur Windows. Quelques lignes de commande pour une opération à réaliser en quelques instants.

L’équivalent existe : MS Teams pour Ubuntu et Debian.

 

Télécharger et installer Microsoft Teams sur CentOS, Fedora et RHEL

1. Télécharger le paquet .rpm sur le serveur Microsoft :

wget https://packages.microsoft.com/yumrepos/ms-teams/teams-insiders-1.2.00.32955-1.x86_64.rpm

Pour vérifier s’il existe une version plus récente, consulter cette page pour trouver les paquets rpm de Teams.

2. Installer le fichier téléchargé :

sudo dnf localinstall teams-insiders-1.2.00.32955-1.x86_64.rpm

3. Appuyer sur « y » pour valider les étapes et questions.

4. Ouvrir l’application Microsoft Teams depuis le raccourci graphique créé ou en ligne de commande.

Catégories
Intermédiaire Linux Logiciels

Installer Microsoft Teams sur Ubuntu et Debian

Pur produit Microsoft qui remplace Skype, Lync, SharePoint et peut-être un jour Outlook, Microsoft Teams poursuit sa conquête des ordinateurs du monde entier. Essentiellement dans les entreprises et organisations, petit à petit dans les foyers, Microsoft développe les fonctionnalités et les intercompatibilités avec d’autres systèmes, d’autres logiciels. Si les utilisateurs d’ordinateurs Linux étaient encore laissés de côté, il existe maintenant une version GNU Linux de l’outil de communication Microsoft. Les  utilisateurs de Debian et Ubuntu seront ravis de fermer leur onglet de navigateur web qui affichait Teams, très gourmand en RAM.

Ce tutoriel explique comment télécharger et installer le logiciel Microsoft Teams sur systèmes Ubuntu et Debian, ainsi que les versions dérivées du même noyau. Le téléchargement est évidemment gratuit, comme sur Windows 10.

Les ordinateurs qui exécutent Fedora, CentOS et Red Hat peuvent aussi avoir MS Teams.

 

Télécharger et installer Microsoft Teams sur Ubuntu et Debian

1. Télécharger le paquet .deb sur le serveur Microsoft :

wget https://packages.microsoft.com/repos/ms-teams/pool/main/t/teams/teams_1.3.00.30857_amd64.deb

Pour vérifier s’il existe une version plus récente, consulter cette page.

2. Installer le fichier téléchargé :

sudo dpkg -i teams_1.3.00.30857_amd64.deb

S’il y a une erreur, utiliser :

sudo apt -y -f install

3. Ouvrir l’application Microsoft Teams depuis le raccourci graphique créé ou en ligne de commande.

Catégories
Logiciels

Office 2019 est uniquement compatible avec Windows 10

La suite bureautique Microsoft Office 2019 apporte quelques nouveautés aux logiciels Word, Excel, Outlook, PowerPoint, Access et les autres mais impose de posséder le dernier système d’exploitation Windows 10 pour pouvoir être utilisé. Si tous les ordinateurs vendus depuis l’été 2015 avec OS Microsoft sont équipés d’une licence Windows 10, qu’en est-il des PC plus anciens ou qui sont configurés avec une version antérieure ?

Si Office 2016 et Office 365 (Microsoft 365 maintenant) sont compatibles avec Windows 7 SP1 et Windows 8.1, la dernière mouture est réservée aux machines les plus récentes.

Dès lors, comment faire lorsque l’on possède un ordinateur avec Windows 7 ou Windows 8 si l’on souhaite acheter Office 2019 ou que l’entreprise a acquis de nouvelles licences ? Une vente légèrement forcée puisque la version Office 2016 n’est plus officiellement vendue par Microsoft ? On la trouve cependant encore dans des boutiques tierces, comme LDLC ou Amazon, mais pour combien de temps encore ?

S’il n’existe pas de méthode ou de contournement pour installer Office 2019 sur Windows 7 ou Windows 8 et 8.1, il y a ces possibilités sous réserve que l’ordinateur soit assez performant. Si besoin, vous pouvez ajouter de la mémoire RAM et remplacer le disque système par un SSD.

 

Acheter Office 2019

Différence entre ces deux offres :

  • Office 2019 Famille et Etudiant contient : Word, Excel, PowerPoint
  • Office 2019 Famille et Petite Entreprise comprend : Word, Excel, PowerPoint, Outlook, OneNote

La principale différence est donc l’ajout du logiciel de messagerie électronique Outlook (OneNote est une application gratuite à installer). Les indépendants, professions libérales et artisans habitués à Outlook préféreront donc le pack TPE pour profiter du logiciel phare de messagerie électronique.

Si le tarif de vente parait élevé, il s’agit d’un achat définitif et il n’y aura plus rien à payer dans le futur, tant que vous restez en Office 2019. L’alternative poussée par Microsoft est de passer sur un abonnement à Office 365 / Microsoft 365, c’est-à-dire un abonnement annuel pour bénéficier des logiciels Office aussi longtemps que vous payez. Un abonnement pour 1 ordinateur coûte 70€ par an, le service pour 6 personnes / 6 appareils coûte 100€ à l’année. Avec ça, on gagne 1To de stockage sur le cloud Microsoft OneDrive pour ses sauvegardes et le partage de documents.

  • Acheter un abonnement Microsoft 365 Personnel pour 1 PC ou Mac
  • Acheter un abonnement Microsoft 365 Famille pour 6 appareils (Windows et Mac)

Tarif chez Microsoft / sur LDLC / sur Amazon.

 

Mise à jour Windows 7 vers Windows 10

Si votre machine est encore en Windows 7, on peut imaginer qu’elle est âgée de 5 ans, 10 ans ou plus (W7 est sorti en juillet 2009). Le pack Office n’est pas la seule raison pour faire évoluer un PC Windows 7 vers plus récent, les mises à jour de sécurité ont été arrêtées depuis début 2020.

Tutoriel gratuit pour migrer de Windows 7 à Windows 10

Mise à jour Windows 7 vers Windows 10 (gratuit)

 

Mise à jour Windows 8.1 vers Windows 10

Windows 8.1 est une évolution de Windows 8 depuis 2013. Il y a fort à parier que si vous avez un ordi en Windows 8, il dispose déjà de l’update 8.1. Mais ce ne sera pas suffisant pour installer Office 2019 qui requiert toujours W10.

Tutoriel gratuit pour migrer de Windows 8.1 à Windows 10

Mise à jour Windows 8.1 vers Windows 10

 

Mise à jour Windows 8 vers Windows 10

Sorti en 2012, Windows 8 « tout court » est un peu le mal aimé, à l’instar de Windows Vista.

Tutoriel gratuit pour migrer de Windows 8 à Windows 10

Cela se fait en deux étapes. D’abord passer sur Windows 8.1, puis sur Windows 10. Un processus très long et on pourra préférer une fresh install pour tout remettre à zéro et avoir un Windows 10 tout neuf. Voir ce tutoriel pour créer une clé USB d’installation de Windows 10.

  1. Passer de Windows 8 à Windows 8.1
  2. Migrer Windows 8.1 vers Windows 10

 

Windows XP et Vista

Si vous avez encore un ordinateur qui tourne sous Vista ou XP, oubliez le pack Office 2019 et toutes les mises à jour gratuites qui existent. Microsoft ne prévoit pas un upgrade vers Windows 10 et puis il est quasi impossible que votre machine soit assez performante pour supporter le dernier des systèmes d’exploitation Microsoft. Conservez votre version plus ancienne de la suite MS Office, les fichiers pourront être ouverts et modifiés même depuis un Office 2007, par exemple.

 

Si besoin d’aide, nous sommes présents sur le forum pour répondre à vos questions !

Catégories
Expert Logiciels Sécurité

Kaspersky Security Center : ajouter une nouvelle licence

Comme tous les logiciels de sécurité, la solution de sécurité Kaspersky est soumise à un abonnement qu’il convient de renouveler pour continuer à profiter de la protection logicielle. Achetée chez l’éditeur lui-même ou chez un revendeur (Ingram Micro, TechData…), ces licences sont valables sur 1 an, 2 ans ou 3 ans et s’achètent par pack : jusqu’à 50 postes, jusqu’à 100 postes, jusqu’à 150 postes, etc.

Après achat, Kaspersky ou le revendeur envoie la nouvelle licence par courriel. Ce mail est accompagné d’un fichier zip qui contient les fichiers de licence au format .key et un fichier texte avec un code d’activation. Les fichiers .key sont au nombre de deux : l’un pour le serveur d’administration Security Center, l’autre pour déployer sur les postes à protéger.

Ce tutoriel détaille les étapes pour ajouter un nouveau fichier de licence Kaspersky dans la console d’administration centralisée Kaspersky Security Center (KSC). On parle ici des licences pour entreprise, pas pour particulier et Small Office. Donc uniquement les licences Kaspersky Endpoint Security for Business Select, Kaspersky Endpoint Security for Business Advanced et Kaspersky Total Security for Business avec serveur d’administration centralisé.

Kaspersky Security Center s’installe uniquement en version complète sur Windows. Une « web console » est disponible pour Debian et Red Hat Enterprise Linux mais sans proposer la totalité des fonctionnalités d’administration. Les différentes versions (10, 11, 12, 13…) de l’application KSC se configurent de la même manière pour configurer une nouvelle licence d’abonnement.

 

Renouveler la licence Kaspersky Antivirus et Endoint Security sur Security Center

1. Ouvrir l’application Kaspersky Security Center, le centre d’administration de l’antivirus Kaspersky.

2. Dans le menu de gauche, aller sur « Licences pour les logiciels de Kaspersky Lab » :

3. Cliquer sur le bouton « Ajouter un code d’activation ou une clé » :

4. Choisir entre le code d’activation et un fichier clé de licence.

5. Dans le cas d’un code : indiquer ce code d’activation et cocher « Diffuser automatiquement la clé sur les appareils administrés » pour déployer la nouvelle licence sur le parc informatique

Dans le cas d’un fichier de licence, parcourir le disque dur pour charger le fichier .key fourni par Kaspersky et cocher la ligne « Diffuser automatiquement la clé sur les appareils administrés » pour un déploiement de la licence.

A noter que Kaspersky donne une licence pour KSC – Kaspersky Security Center et une autre pour les produits  Kaspersky Endpoint Security + Kaspersky Anti-Virus + Kaspersky Security for Mobile + Kaspersky SafeBrowser.

6. Un message confirme la bonne prise en compte de la clé.

7. On retrouve les licences ajoutées dans la liste de l’écran « Licences pour les logiciels de Kaspersky Lab » à la fois pour le serveur d’administration Security Center que pour les postes (WS and FS = workstations and fileservers) :

Catégories
Expert Logiciels

Créer une clé USB bootable Memtest pour tester la RAM d’un PC

Quand un ordinateur plante, affiche des écrans bleus ou redémarre de façon intempestive, c’est généralement lié à un problème de matériel. Mais quelle pièce du hardware est en cause, voilà une question à laquelle certains outils de diagnostic peuvent répondre. Pour tester la mémoire vive d’un ordinateur, il existe un logiciel dédié à cette opération de maintenance : memtest. Plébiscité depuis de longues années, Memtest86 existait d’abord sur disquette 3.5″ puis sur CD-ROM (Live CD). Aujourd’hui, c’est avec une clé USB que l’on préfère utiliser ces programmes et ce tutoriel explique comment créer une clé USB de démarrage pour effectuer un test de la RAM de l’ordinateur avec Memtest86. Il faut donc disposer d’une clé USB et d’un ordinateur Windows avec internet pour télécharger le logiciel gratuit. Libre dans sa version 4 que nous utilisons dans ce tuto, il existe aussi une version propriétaire (5+) mais qui ne nous intéresse pas ici.

La clé USB sera formatée, c’est-à-dire totalement effacée. Cela fonctionne aussi avec un disque dur USB mais ce serait dommage de gaspiller tant d’espace pour un petit utilitaire comme memtest.

La procédure utilise PassMark Software. Il n’y a rien à faire de spécial car le fichier qui sera téléchargé contient les outils pour créer la clé USB de démarrage.

 

Générer une clé USB de démarrage avec Memtest86

1. Brancher une clé USB sur l’ordinateur. Ce n’est pas forcément le PC sur lequel il faudra faire le test de fiabilité de la RAM.

2. Télécharger le logiciel memtestx86 : https://www.memtest86.com/

3. Décompresser le fichier téléchargé

4. Aller dans ce dossier et exécuter imageUSB.exe

5. Accepter le contrôle de compte utilisateur.

6. Dans la fenêtre qui s’ouvre, sélectionner la clé USB branchée (qui sera formatée) :

7. Laisser les options des Steps 2 et 3 puis à la Step 4, cliquer sur « Write » :

8. Confirmer par « Yes » :

9. Et encore une fois pour valider l’effacement complet de la clé USB.

10. Après quelques instants, le discret message « Imaging Completed » s’affiche pour informer le bon déroulement de l’opération.

11. Renommer la clé USB pour savoir ce qui se trouve dessus :

12. Il n’y a plus qu’à éjecter proprement la clé USB de l’ordinateur et démarrer le PC avec cette clé pour utiliser l’outil memtest et vérifier l’état de santé des barrettes de mémoire vive.

Catégories
Expert Logiciels

Trop de RAM consommée par Microsoft Teams ?

Si vous utilisez Microsoft Teams depuis un moment, vous avez certainement remarqué que ce logiciel ralentit l’ordinateur. En cause, une utilisation excessive de la mémoire vive de l’ordinateur, avec facilement plus de 1Go de RAM utilisée par les différents processus de Teams. On dirait Google Chrome. Pourquoi cela et quelles solutions ? Cette page apporte des propositions pour essayer de baisser la mémoire vive consommée par Teams, que ce soit en discussion instantanée (chat), en visioconférence ou en partage d’écran. Toujours plus de fonctions dans un logiciel qui fatalement consomme plus de ressources.

Si le problème n’est pas inconnu de Microsoft (les demandes sur les forums de l’éditeur et de nombreux feedbacks sur le UserVoice Teams), il n’y a aucune fonction ou paramétrage pour simplement réduire la quantité de mémoire utilisée par Teams : « There is no option in Teams to reduce the memory usage« . En tout cas, Microsoft n’offre aucune solution pour cela.

Les solutions proposées ne sont pas classées dans un ordre précis mais sont des idées à essayer. Vous pouvez utiliser les commentaires en bas de page pour faire un retour d’expérience : préciser la méthode qui a été efficace, dire que ça ne change rien ou proposer une autre astuce.

A noter que les application mobiles Android et iOS ne semblent pas rencontrer ce problème de mémoire excessive. Pas encore, seulement ?

 

Solution 1 : réinstaller Microsoft Teams

Le plus facile quand on n’ose pas manipuler les fichiers du système d’exploitation. Il faut cependant avoir les droits pour désinstaller un programme, le télécharger et le réinstaller.

1. Désinstaller le programme Microsoft Teams par les Paramètres ou le Panneau de configuration de Windows.

2. Télécharger la dernière version du setup de Teams ici.

3. Installer Microsoft Teams et se connecter avec ses identifiants personnels ou d’entreprise.

 

Solution 2 : vider le cache de Teams

1. Fermer l’application Teams.

2. Ouvrir un Explorateur de fichiers Windows et aller dans %AppData%\Microsoft\Teams (c’est-à-dire dans C:\Users\username\AppData\Roaming\Microsoft\Teams).

3. Entrer dans les dossiers suivants et supprimer tout son contenu (ne pas supprimer le dossier en question) :

  • Application Cache > Cache
  • Blob_storage
  • Cache
  • databases
  • GPUCache
  • IndexedDB
  • Local Storage
  • tmp

 

Solution 3 : utiliser la web app Teams

Si les solutions précédentes n’ont pas changé grand chose, il reste la possibilité d’utiliser la version online de Microsoft Teams. Cependant, Microsoft précise que l’app desktop de Teams fonctionne sur la base de Chromium, soit comme la version web de Teams. De ce fat, il peut ne pas y avoir d’amélioration entre les deux manières d’y accéder.

1. Fermer le logiciel Microsoft Teams.

2. Aller sur https://teams.microsoft.com/ et choisir de se connecter plutôt que de télécharger l’application de bureau.

Mais il faudra surveiller l’utilisation en RAM de Chrome ou du navigateur utilisé.

Catégories
Intermédiaire Logiciels

Microsoft Teams : activer les sous-titres pour transcrire une réunion audio / vidéo

Vous ne comprenez rien à ce qui se dit dans cette réunion en ligne avec des correspondants qui parlent dans une langue étrangère ? Microsoft Teams a la solution avec la possibilité de transcrire en direct des sous-titres de ce qui se dit dans la conversation. Du même principe que les sous-titres instantanés sur YouTube, Teams est capable de générer des sous-titres en direct pour à la fois convenir aux participants de langue étrangère, mais aussi aux malentendants et aux personnes sourdes. Il s’agit de la fonctionnalité « Live captions in Teams meetings » dans la roadmap de Microsoft Teams.

Ce tutoriel explique comment activer les sous-titres en direct sur une conversation audio ou vidéo avec Microsoft Teams, l’outil de communication de la suite Office 365 / Microsoft 365.

Les personnes qui utilisaient Skype Entreprise ou Skype for Business, en entreprise, connaissaient peut-être l’option pour activer des légendes et sous-titres en direct pendant un appel Skype.

 

Sous-titres automatiques dans une conférence audio ou vidéo Microsoft Teams

1. Ouvrir le logiciel Microsoft Teams.

2. Démarrer ou rejoindre un appel audio ou vidéo avec un ou plusieurs contacts.

3. Cliquer sur le bouton des « trois boules » (Autres actions) et choisir « Activer les sous-titres en direct » :

Comme indiqué, pour l’instant, il ne s’agit que d’une préversion (beta) uniquement disponible en anglais. Cela reste néanmoins intéressant pour lire en anglais une transcription écrite d’une conversation orale en anglais.

 

Stratégie de réunion pour une organisation Microsoft 365 / Office 365

Microsoft a pensé aux administrateurs qui gèrent une organisation dotée de Microsoft 365, ex Office 365.

1. Ouvrir le Centre d’administration de Microsoft Teams.

2. Dérouler le menu Réunions, Stratégie de réunions.

3. Dans Participants et invités, définir la stratégie de « Activer les sous-titres en direct » :

  • Désactivé et l’organisateur peut les remplacer
  • Désactivé

Catégories
Intermédiaire Logiciels

Ciel Compta : « la date n’est pas comprise dans les bornes de saisie »

Un message d’erreur rencontré sur le logiciel Ciel Auto-entrepreneur Facile 1.4, que l’on peut aussi appeler Ciel Compta AE ou Ciel Professionnel indépendant. Ce blocage peut aussi survenir sur d’autres produits Ciel.

Ce tutoriel explique comment résoudre l’erreur « La date n’est pas comprise dans les bornes de saisie » de Ciel Compta qui empêche de saisir une nouvelle facture ou un nouveau devis à la date du jour.

 

Message d’erreur Ciel Auto-entrepreneur Facile (Compta)

Après la saisie d’une nouvelle facture ou d’un devis, c’est-à-dire à la date du jour, un message d’erreur est affiché lorsque l’on souhaite enregistrer le document.

« La date n’est pas comprise dans les bornes de saisie. »

Une solution existe, pas intuitive mais avec une procédure facile à suivre, exposée ci-dessous.

 

Solution à « la date n’est pas comprise dans les bornes de saisie » de Ciel Compta

1. Tout d’abord, pour ne pas perdre la facture ou le devis en cours, il faut indiquer une date de devis ou de facture plus ancienne pour pouvoir enregistrer le document.

2. Fermer le devis ou la facture, ainsi que tous les autres écrans (onglets) ouverts dans le logiciel Ciel Auto-entrepreneur Facile ou Ciel Compta.

3. Aller dans le menu Traitements, Validation d’écritures.

4. Laisser la date proposée, c’est-à-dire environ un an avant la date du jour.

5. Confirmer la validation des écritures à cette date.

6. Il est recommandé de faire une sauvegarde préventive. Indiquer le dossier où enregistrer ce backup et valider.

7. L’opération de validation des écritures est très rapide, un message indique son bon déroulement.

8. Ensuite, retourner dans le menu Traitements, pour choisir Fin d’année.

9. Avant de pouvoir clôturer l’année, il faut archiver les états. Cliquer sur chaque bouton Exécuter : Registre des achats, Livre des recettes, Livre de trésorerie, Export des lignes d’écritures.

10. Une fois que tout est archivé, cliquer sur Suivant.

11. Cliquer sur Terminer pour archiver le dossier, reporter les soldes comptables et changer les dates d’exercice.

12. Un message indique que la clôture de l’exercice s’est bien déroulée.

13. Optionnel, il est aussi possible de purger les anciens documents (factures, avoirs non validés, acomptes, devis).

14. Maintenant, il est à nouveau possible d’effectuer un devis ou une facture à la date du jour.

Il faudra cependant refaire l’opération dans un an. Cette procédure est à appliquer chaque année, à la fin de l’exercice comptable. Il est donc recommandé de garder cette page dans vos favoris internet ou de l’imprimer pour l’archiver dans vos dossiers !

Catégories
Débutant Logiciels Windows 10

Mettre Firefox comme navigateur par défaut

Si Microsoft pré-installe son application Edge sur tous les ordinateurs équipés de Windows 10, nous ne sommes pas condamnés à utiliser ce logiciel pour aller sur internet. Entre autres, il existe Google Chrome et Mozilla Firefox, des programmes qui sont compatibles Windows, Mac et Linux. Firefox est un logiciel libre, open source et gratuit. Sa première version date de 2002 et son âge d’or fut à la fin des années 2000 et au tout début de la décennie suivante, ayant surpassé l’ancêtre Internet Explorer mais ayant ensuite été délaissé au profit de Google Chrome.

Pour faire de Firefox votre logiciel préféré, c’est-à-dire l’utiliser pour ouvrir tous les liens internet, il suffit de suivre le guide. Ce tutoriel explique comment définir Firefox comme navigateur internet par défaut sur Windows 10.

Au contraire du navigateur de Google, Firefox est développé par la Fondation Mozilla, un organisme à but non lucratif. La vie privée est donc mieux protégée avec Firefox mais Google, Microsoft et Facebook pourront quand même accéder à vos données si vous êtes en permanence connecté à votre boite mail (Gmail, Outlook) ou au réseau social (FB, IG).

 

Définir Firefox en tant que navigateur internet par défaut sur Windows

1. Dans le logiciel Firefox, cliquer sur l’icône du menu (les trois barres horizontales) puis Options :

On peut aussi y accéder en faisant un copier / coller dans la barre d’adresse : about:preferences

2. Sur la page « Général » se trouve une ligne qui indique si Firefox n’est pas le navigateur par défaut.

  • Firefox n’est pas le navigateur par défaut de Windows :

  • ou Firefox est le navigateur par défaut :

3. Cliquer sur le bouton « Définir par défaut » pour réaliser l’opération :

4. Sur Windows 10, cela ouvre automatiquement les Paramètres de Windows. Cliquer sur le nom du logiciel actuellement par défaut en tant que Navigateur web (Google Chrome, dans cet exemple) :

5. Choisir « Firefox » dans la liste pour le définir comme navigateur web par défaut de l’ordinateur (les logiciels disponibles dans la liste sont ceux qui sont déjà installés) :

6. La modification est immédiatement prise en compte, il n’y a pas de bouton Enregistrer pour valider l’action.

Catégories
Débutant Logiciels

Outlook : programmer un envoi de mail

Ce tutoriel explique comment envoyer un message plus tard, c’est-à-dire à une date et une heure définie dans le futur, avec le logiciel Outlook du pack Microsoft Office. Cela peut servir pour souhaiter un anniversaire, faire semblant de travailler en soirée ou le week-end, programmer une relance de facture client ou prévoir un rappel par courriel.

Si la fonction existe maintenant aussi dans Gmail version web et application mobile, cette procédure est adaptée au logiciel Outlook dont les entreprises équipent généralement leurs collaborateurs. Il n’est pas obligatoire d’avoir une adresse e-mail professionnelle pour bénéficier de cette option, cela fonctionnera aussi avec un compte Orange, Hotmail, SFR, Videotron, etc mais toujours avec le logiciel Outlook. De nombreux tutoriels pour Outlook existent sur WindowsFacile.

Envoyer un mail plus tard, planifier l’envoi d’un mail, on dira en anglais schedule or delay sending. Une action facile qui se fait en quelques clics seulement. Aucune trace de l’envoi différé ne sera indiquée dans le message, les destinataires ne se rendront pas comptes que vous aviez programmé l’envoi à l’avance.

 

Programmer un envoi de mail avec le logiciel Outlook

1. Ouvrir l’application Microsoft Outlook, du pack Office.

2. Rédiger un nouveau message ou une réponse à un mail.

3. Cliquer sur le menu Options :

4. Cliquer sur le bouton « Différer la livraison » (Delay Delivery si Outlook est en anglais) :

5. Trouver les « Options de remise » et cocher la ligne « Ne pas envoyer avant » et régler la date et l’heure d’envoi :

Sur les logiciels en anglais, l’option s’appelle « Do not deliver before » dans le menu Delay Delivery.

6. Cliquer sur « Fermer » pour revenir au message.

7. Cliquer sur le bouton « Envoyer » pour programmer l’envoi. Le message se place dans la Boite d’envoi en attendant le moment venu.

8. Le mail sera envoyé à la date et à l’heure prévue et une copie sera présente dans les Eléments envoyés de la boite aux lettres.

Catégories
Intermédiaire Logiciels

Liste des extensions de fichiers prises en charge par Cura

Cura est le logiciel le plus connu pour créer des fichiers à imprimer en 3D. Cette application dite « slicer » tranche une modélisation en fines couches, autant que ce qui sera déposé par l’extrudeur de l’imprimante 3D à dépôt de fil fondu. Cura est également le logiciel pour imprimante 3D le plus populaire parce qu’il est open source et gratuit. Deux arguments non négligeables pour les utilisateurs mais également pour les constructeurs qui se basent volontiers sur Cura pour configurer un profil d’imprimante 3D pré-paramétré. Ainsi, l’acheteur d’une machine n’aura qu’à télécharger Cura et ajouter l’imprimante par la marque et le modèle pour charger le profil adéquat.

Ce tutoriel donne la liste de tous les types de fichiers pris en charge par Cura, pour ouvrir un fichier modélisé en 3D. Si le STL est le format le plus connu, il s’agit d’une extension créée par 3D Systems. Le 3MF est quant à lui opensource, développé par le 3MF Consortium (3D Manufacturing Format). D’autres extensions propriétaires sont supportées par Cura, mais également des types de fichiers images que l’on a l’habitude de voir pour des photos ou de simples images : JPG, BMP, PNG, GIF. Cependant, ces formats de fichiers image sont assez peu utilisés, toujours au profit du célèbre STL, mais aussi de OBJ, pour générer des fichiers GCODE utilisables par les imprimantes 3D grand public.

Pour utiliser le slicer gratuit, lire les autres tutoriels Cura, comme par exemple passer le logiciel en français.

 

Type de formats pris en charge par Ultimaker Cura

Le logiciel Cura, dans sa version 4.5 sortie en 2020, supporte les types de fichiers suivants pour ouvrir un objet 3D :

  • 3MF
  • AMF
  • BMP
  • CTM
  • DAE
  • G
  • GCODE et GCODE.GZ
  • GIF
  • GLB
  • GLTF
  • JPEG
  • JPG
  • OBJ
  • PLY
  • PNG
  • STL
  • UFP
  • X3D
  • ZAE

Les autres formats tels que DWG, DWF, OpenDWG, DWFX, SES sont à la base des fichiers de CAD, à utiliser avec AutoCAD, Catia, Rhinoceros 3D, SolidWorks, etc.

Catégories
Débutant Logiciels

Installer une extension sur Microsoft Edge 2020 version Chrome

Essayant de rattraper le mastodonte qu’est Google Chrome et son dauphin non moins connu Mozilla Firefox, Microsoft a totalement revu son navigateur internet et propose aujourd’hui un logiciel plus performant qu’auparavant. Les années Internet Explorer sont loin derrière mais son remplaçant n’a pas connu le succès, c’est le moins que l’on puisse dire. Malgré une installation par défaut sur tous les ordinateurs Windows du monde entier, Famille et Professionnel, Edge ne sert généralement qu’à télécharger un navigateur alternatif, bien que Microsoft force un peu la main pour le conserver tel que navigateur par défaut du système d’exploitation. Mais pour le rendre plus compétitif face à la concurrence, un navigateur web doit proposer des extensions. Ces plugins permettent d’ajouter des fonctionnalités complémentaires qui n’existent pas dans le logiciel de base. Un catalogue bien pratique pour se protéger, se connecter, etc. Ce tutoriel explique comment installer une extension sur le navigateur Microsoft Edge nouvelle génération, celle sortie en 2020 basée sur le moteur de Chrome (Chromium).

Les extensions les plus utilisées sont les bloqueurs de publicité. A ce sujet, voici un tutoriel pour installer l’antipub uBlock Origin sur Edge ainsi que celui pour Adblock Plus sur Edge.

Si vous n’avez pas encore la dernière version du navigateur Microsoft Edge, voici comment l’installer sur Windows 10, sachant que Edge 2020 existe aussi sur Windows 7.

 

Ajouter une extension plugin sur Edge version Chromium 2020

1. Ouvrir l’application Microsoft Edge version 2020.

2. Aller sur le site Microsoft Edge Extensions.

ou manuellement par le Menu, Extensions et en cliquant sur « Obtenir des extensions dans Microsoft Store » :

3. Choisir une extension parmi la collection proposée, ou par le moteur de recherche si l’on connait son nom, ou par les catégories du menu de gauche.

4. Une fois sur la page de l’extension désirée, cliquer sur le bouton bleu « Obtenir » :

5. Confirmer en cliquant sur « Ajouter une extension » :

6. Le téléchargement et l’installation sont automatiques et quelques secondes plus tard, l’extension est active sur le navigateur Edge. Une icône indique sa présence, on peut cliquer dessus pour accéder aux options si cette extension en propose.

7. Continuer à ajouter des extensions au navigateur Microsoft ou quitter la page.

Catégories
Intermédiaire Logiciels

Microsoft Teams : changer le fond d’écran d’une vidéoconférence

Bien plus utilisés depuis le confinement, les logiciels de vidéoconférence ont le vent en poupe, Zoom en premier. Encore relativement peu appréciés des sédentaires avant d’être massivement contraints au télétravail, les outils de visioconférence ont pris une part importante dans l’organisation du travail en cette période particulière. Les écoles et universités ont aussi un usage plus intensif des logiciels de conférence en ligne. Les applications les plus populaires de visioconférence sont Zoom, GoToMeeting, TeamViewer, mais aussi plus récemment Microsoft Teams qui est livré avec les suites Office 365.

Outre les réunions de bureau et les cours à distance, les confinés utilisent également ces outils pour participer à des apéros virtuels, échanger avec la famille et les amis. A ce titre, les particuliers préfèrent utiliser Skype, Facebook Messenger ou WhatsApp plutôt que des plateformes professionnelles.

Ce tutoriel explique comment modifier le fond d’écran lors des visioconférences avec Microsoft Teams pour une image neutre plutôt que l’intérieur de son domicile. Ces « custom backgrounds » permettent de remplacer l’arrière plan de votre domicile par une fausse image de bureau, un open space ou carrément une plage paradisiaque. L’image de fond d’écran s’adapte grâce à la technologie d’intelligence artificielle. Le même tutoriel existe pour Zoom.


Changer l’arrière plan de Microsoft Teams

1. Ouvrir le logiciel Microsoft Teams sur ordinateur.

2. Créer ou rejoindre une conférence vidéo, donc en activant la caméra.

3. Cliquer sur le bouton au centre pour ouvrir les paramètres du fond d’écran (Background settings) et choisir une image de fond.

Soit les actions suivantes :


 

Vous n’avez pas cette option ?

Si vous n’avez pas encore cette fonctionnalité dans votre logiciel Microsoft Teams, il existe cette autre possibilité en attendant de recevoir la dernière version de l’application.

Lors d’une session vidéo ou audio, cliquer sur l’icône des « 3 boules » pour ouvrir le menu des paramètres et choisir « Flouter mon arrière-plan » :

Si cela ne permet pas de modifier le fond d’écran de votre vidéo par caméra, l’arrière plan ne sera pas correctement visible par vos interlocuteurs qui ne pourront pas juger si votre bibliothèque est bien rangée, si vos enfants sautent derrière vous ou si vous travaillez dans la cuisine.