Cela vous est déjà arrivé d’acheter un produit sur un site web et de le retourner, sans même l’avoir utilisé ? Erreur de commande, mauvaise référence, changement d’avis voire carrément après l’avoir utilisé quelques jours. Il existe encore des cas où des gens achètent un caméscope, filment le mariage de leur fille et renvoient l’appareil quelques jours après car ils n’en auront plus besoin. Pareil pour la maman qui aura commandé trois robes pour finalement n’en garder qu’une seule. Si au moins elle en conserve une, après l’avoir portée toute une journée. Les raisons ne manquent pas et il n’est même pas nécessaire d’argumenter pour renvoyer un produit. Le diktat imposé par Amazon et autres mastodontes du commerce en ligne imposent aux sociétés plus petites de pratiquer elles-aussi le retour gratuit, sans condition.

Ce documentaire Arte met en lumière une pratique peu connue du commerce en ligne : pourquoi les retours gratuits du commerce en ligne sont une plaie pour l’économie et la santé financière des boutiques sur internet et même pour les magasins physiques. Sans parler de la catastrophe écologique liée à la production trop importante de produits qui ne conviennent pas et aux multiples emballages (expédition, retour à l’envoyeur, reconditionnement pour le revendre).

Le client est roi, parait-il. Mais le roi des quoi ?

 

Retour à l’expéditeur, les revers du commerce en ligne. Un documentaire Arte