Site icon WindowsFacile.fr

Activer le retour en arrière possible de Windows 11 vers Windows 10

WF tutoriel Windows 11 W11

Si vous avez procédé à une mise à niveau de Windows 10 vers Windows 11, Microsoft ne donne qu’un délai de dix jours pendant lesquels il est possible de revenir en arrière. Cette période est très courte, on n’a pas forcément le temps d’appréhender le nouveau système d’exploitation ni de tester tous ses logiciels pour vérifier s’ils fonctionnent correctement.

Mais grâce à une commande magique, il est possible de faire sauter cette limite de dix journées pour avoir la possibilité de revenir en arrière quand bon vous semble, dans un mois ou dans un an. La méthode est officielle et ne modifie pas la légalité de la licence de l’OS, surtout que celle-ci reste valable de Windows 10 à Windows 11 (en upgrade) ou de Windows 11 vers Windows 10 (downgrade).

Ce tutoriel explique comment étendre la période d’essai de Windows 11 après une mise à jour depuis Windows 10 (upgrade). Une manipulation facile et gratuite.

Outre la volonté de Microsoft d’inciter les gens à passer -et à rester- sur Windows 11, ce court délai de réflexion est aussi utile pour libérer une grosse quantité d’espace sur le disque système. En effet, tout l’ancien système d’exploitation et la personnalisation du profil se trouve dans C:\Windows.old et pèse plusieurs gigaoctets, voire dizaines de Go.

 

Etendre la période de downgrade Windows 11 vers 10

1. Ouvrir le menu Démarrer et chercher « cmd » puis faire un clic droit sur ce résultat pour choisir « Exécuter en tant qu’administrateur » :

2. Cliquer sur « Oui » à la demande d’autorisation.

3. Taper, ou copier-coller, la commande suivante :

DISM /Online /Set-OSUninstallWindow /Value:XX

4. Il est maintenant possible de désinstaller Windows 11 pour revenir à Windows 10, sans se tenir au délai initial de dix jours.

Quitter la version mobile