Site icon WindowsFacile.fr

Panne majeure chez OVH (incendie datacenter)

incendie OVH 10 mars 2021

« Nous faisons actuellement face à un incident majeur au sein de notre datacentre de Strasbourg, avec un feu déclaré dans le bâtiment SBG2.
Les pompiers sont intervenus immédiatement sur place mais ne sont pas parvenus à contrôler l’incendie de SBG2.
Par mesure de précaution, l’électricité a été coupée sur l’ensemble du site, ce qui impacte tous nos services à SBG1, SBG2, SBG3 et SBG4.
Si votre production est à Strasbourg, nous vous recommandons d’activer votre Plan de Reprise d’Activité.
Toutes nos équipes sont mobilisées aux côtés des pompiers. »

Avec plus d’informations sur la page travaux OVH.

« Ce mercredi 10 mars 2021, à 00h47, un incendie s’est déclaré dans une salle d’un de nos 4 datacentres strasbourgeois, SBG2. Nous précisons que le site ne fait pas l’objet d’une classification seveso.
Les pompiers sont immédiatement intervenus sur site afin de protéger les équipes et limiter la progression de l’incendie. Ils ont ainsi procédé à l’isolation complète du site et de son périmètre dès 2h54.
À 4h09, le feu a détruit SBG2 et continuait de présenter des risques pour les datacentres voisins jusqu’à ce que les pompiers prennent le contrôle complet de l’incendie. Depuis 5h30, le site est inaccessible à nos équipes pour des raisons évidentes de sécurité, sous le pilotage de la préfecture.
L’incendie est désormais circonscrit.
Nous sommes soulagés qu’aucun blessé ne soit à déplorer, ni parmi nos équipes ni parmi les pompiers et les services de la préfecture que nous remercions pour leur mobilisation exemplaire à nos côtés. »

« État du datacenter de Strasbourg
SBG1 : Salle Network est OK – 4 salles détruites – 8 salles OK
SBG2 : détruite
SBG3 : PSU éteint – contrôle des serveurs en cours
SBG4 : Pas d’impact physique »

Octave Klaba, le fondateur de OVH, a vite réagi et donne régulièrement des nouvelles au fur et à mesure de la journée :

Explications dans cette vidéo de 8 minutes :

OVH / OVHcloud ?

OVH, c’est une très belle réussite française. Née à Roubaix en 1999, la société pèse aujourd’hui 2 000 salariés, plus de 250 000 serveurs, une présence dans 19 pays, plus d’1,5 million de clients et 28 datacenters. Des centres de données comme celui qui a brûlé cette nuit à Strasbourg, au bord du Rhin (ce qui fut pratique pour l’approvisionnement en eau pour les pompiers).

Ces datacenters hébergent des milliers de sites web mais aussi des données (ce que l’on appelle le « cloud »). Cela explique pourquoi votre navigation sur internet était difficile ou ralentie depuis mercredi 10 mars au matin. Une pensée aux salariés OVH, aux webmasters et aux informaticiens qui ont bien transpiré suite à ce sinistre d’importance mondiale.

Quitter la version mobile