Site icon WindowsFacile.fr

Tesla Model S Plaid vs Bugatti Chiron

Bugatti Chiron vs Tesla Model S Plaid

La version Plaid de la grande berline Tesla n’est pas une voiture de sport mais ses performances sont telles que les spécialistes de l’automobile aiment la confronter à des supercars et même des hypercars. C’est encore le cas dans cette vidéo où la Tesla Model S se voit en concurrence d’une Bugatti Chiron sur une piste d’aéroport.

Bien sûr, c’est en partie parce que son directeur général Elon Musk a déclaré haut et fort que sa Tesla Model S Plaid pouvait battre n’importe quelle voiture de production, même les plus exceptionnelles. Avec une puissance électrique de 1020 ch (mesurée ici), un couple phénoménal, un 0 à 100 km/h en seulement 2 secondes et une vitesse de pointe de 320 km/h, la Plaid a attisé la curiosité de bien des experts de l’automobile.

Les premières vidéos confrontaient la Model S Plaid à des McLaren 720S, Nissan GTR préparée à 110 ch, mais aussi à des supercars hybrides. Dans la vidéo suivante, c’est face à une Bugatti Chiron et ses 1500 ch développés grâce à un moteur 100% thermique. Architecture W16, 8 litres de cylindrée, 4 turbos et plus de 3 millions d’euros. L’hypercar fabriquée en Alsace est une référence dans la performance extrême sur quatre roues.

Sur le papier, la Chiron accélère moins fort que la Tesla (2,4 secondes contre 2,1 secondes). Poids presque identique d’environ 2 tonnes chacune. Moteur thermique suralimenté sur la Bugatti, trois moteurs électriques sur la Plaid. Il n’y avait que le dragrace en départ arrêté et en reprise pour les confronter afin de définir celle qui accélère le plus fort. La meilleure des électriques contre l’une des meilleures thermiques.

 

Duel Bugatti Chiron vs Tesla Model S Plaid

Ce n’est qu’un duel inutile pour la plupart des gens, même pour ceux qui peuvent s’offrir les deux. Vendue plus de 3 millions d’euros sans option, la Bugatti coûte excessivement plus cher que la Tesla Model S Plaid que l’on peut maintenant acheter pour moins de 150 000 €. Le propriétaire de la première pourra aisément s’offrir la seconde mais la philosophie est tellement différente. D’un côté, l’orfèvrerie d’une voiture exceptionnelle et assemblée à la main, de l’autre une berline de série puissance mais sans âme.

Espérons juste que les acquéreurs d’une Plaid ne se prennent pas pour des pilotes de Bugatti, supercar qui nécessite une certaine maitrise pour la conduire.

Quitter la version mobile