Site icon WindowsFacile.fr

Windows 365, le PC dans le cloud

Microsoft Windows 365 pc cloud gaming

A son tour, Microsoft se lance sur le marché de niche du « PC dans le cloud » avec Windows 365. Pour suivre et rattraper les leaders de ce domaine encore confidentiel, Redmond a enfin dévoilé son offre de PC cloud à destination des entreprises et des joueurs.

A quoi sert un « PC en ligne » ?

Avant tout, il est question de flexibilité. Pour les entreprises qui ne possèdent pas d’infrastructure VDI en cloud privé, public ou hybride, Windows 365 pourrait répondre au besoin de certains utilisateurs très nomades. La flexibilité car peu importe l’endroit ou le périphérique que vous aurez entre les mains, l’environnement cloud disposera toujours des mêmes outils, logiciels, fichiers et paramétrage personnalisé. Que ce soit depuis un PC fixe ou portable, un Windows, Mac, Linux ou Android, peu importe les performances de la machine : c’est le PC en ligne qui calcule, qui stocke, qui enregistre. Même un client léger ou un ordinateur obsolète conviendra (mais avec un OS récent pour gérer le niveau requis de sécurité).

Il suffit donc juste d’avoir une connexion internet correcte pour faire un report d’image, rien d’autre ne transite. Un peu comme un Bureau à distance RDP ou une télémaintenance TeamViewer n’affiche que l’image de l’ordinateur distant et n’a pas besoin de télécharger ni d’envoyer les données sur lesquels on travaille.

Les performances et les prix proposés par Windows 365 ?

C’est avec une offre PME « Basic » qui démarre à 28,20€ HT par mois que Microsoft se lance dans le PC cloud. A ce tarif, par utilisateurs, on a droit à un Windows 10 via windows365.microsoft.com motorisé par 2 processeurs virtuels, 4 Go de RAM et 128 Go de stockage.

Un peu léger pour faire tourner quelques applications ? Il faudra alors passer à la gamme « Standard » qui coûte 37,30€ HT par utilisateur et par mois. Pour ces +9€ mensuels, on bénéficie alors de 8 Go de RAM au total.

Le pack « Premium » à 60,10€ HT par user et par mois passe à 4 vCPU et 16 Go de RAM avec la possibilité d’utiliser Visual Studio Code, donc une machine virtuelle hébergée à l’attention des développeurs informatiques.

Des offres sur-mesures sont aussi possibles avec un prix plancher de 18,20€ HT par login et par mois pour 1 processeur, 2 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage, et jusqu’à 147,50€ HT / user / mois pour une machine avec 8 vCPU, 32 Go de RAM et 512 Go de disque dédié.

Pour l’entreprise, mais pour les particuliers aussi ?

Ces dénominations et caractéristiques correspondent à des offres taillées pour les entreprises, petites ou grandes. Les autres organisations, comme les associations et écoles, peuvent aussi trouver leur intérêt. Mais quid du particulier qui hésite à remplacer son ordinateur personnel ou à jouer avec un PC en ligne ?

Outre son tarif sur abonnement qui de fait mettra fin au service quand les prélèvements seront interrompus, le PC en ligne ne répond pas à un besoin domestique. En effet, il faudra toujours un ordinateur avec clavier et souris / touchpad pour accéder à cette ressource hébergée dans le cloud, donc simplifions en affirmant qu’il faudra un ordinateur pour accéder à cet ordinateur virtuel dans le cloud. Si le poste physique n’a pas besoin d’être un foudre de guerre, les limitations techniques, logicielles et financières ne seront pas des avantages pour y souscrire. Avec la configuration « Basic » à 28,20€ HT par mois, on n’a qu’une machine très basique justement et peut-être pas suffisante pour faire tourner des applications de bureautique + quelques onglets de navigateur internet. Et après douze mois, ce sont 406€ TTC de dépensés, plus de 800€ TTC sur deux ans, soit la valeur d’achat d’un nouvel ordinateur correct, unité centrale ou PC portable sous Windows.

Un PC cloud pour les gamers ?

Pour les joueurs, le PC cloud Windows 365 ne sera pas du tout adapté. Pour l’instant, Microsoft ne propose pas d’option carte graphique. Les fans de jeux vidéo qui n’ont pas le matériel adéquat devront s’orienter vers un service de cloud gaming tel que Shadow PC, GeForce Now ou PlayStation Now.

Quitter la version mobile