Catégories
Débutant Internet

Changer de mutuelle complémentaire santé sur Ameli.fr

Une astuce de vie quotidienne pour les Français qui bénéficient d’une mutuelle complémentaire santé. Lors d’un changement d’emploi, du début de la vie active ou de la souscription à une nouvelle mutuelle complémentaire, il y a une démarche à réaliser auprès de la Sécurité Sociale (CPAM) pour que les remboursements complémentaires soient effectués (télétransmission automatique des frais médicaux).

Ce tutoriel explique comment faire savoir à la Sécurité sociale française que vous avez changé de mutuelle complémentaire santé. La procédure est identique, peu importe la mutuelle : Axa, Macif, MAAF, Arpège, AG2R, Verspieren, Harmonie, Groupama, GAN, MGEN, MGEL, etc. Une action à réaliser de préférence sur un ordinateur, en utilisant un navigateur internet pour se connecter sur le site Ameli.fr.

 

Nouvelle complémentaire santé de Sécurité sociale en France

1. Aller sur le site ameli.fr, le site officiel de l’assurance maladie en France.

2. Se connecter à votre compte personnel avec identifiant et mot de passe.

3. Aller dans la rubrique « Ma complémentaire santé » pour visualiser l’organisme complémentaire connu par votre caisse d’Assurance maladie, pour vous et vos proches.

4. Si vous êtes en train de changer de mutuelle (nouveau contrat, nouvel emploi), le message suivant peut apparaitre à l’écran : « La transmission automatique des remboursements vers votre complémentaire est bloquée. Sélectionnez l’une de vos complémentaires pour l’activer. »

5. Cliquer sur « Sélectionner » pour choisir la nouvelle mutuelle complémentaire :

6. Une nouvelle page s’ouvre, qui propose deux mutuelles, l’ancienne et la nouvelle. Cliquer sur le nouvel organisme de complémentaire santé puis Valider.

7. Confirmer ce choix :

8. La nouvelle mutuelle complémentaire est connectée au compte d’assurance maladie et l’ancienne mutuelle sera automatiquement déconnectée. L’opération est prise en compte dans les 7 jours.

Catégories
Intermédiaire Logiciels

Ciel Compta : « la date n’est pas comprise dans les bornes de saisie »

Un message d’erreur rencontré sur le logiciel Ciel Auto-entrepreneur Facile 1.4, que l’on peut aussi appeler Ciel Compta AE ou Ciel Professionnel indépendant. Ce blocage peut aussi survenir sur d’autres produits Ciel.

Ce tutoriel explique comment résoudre l’erreur « La date n’est pas comprise dans les bornes de saisie » de Ciel Compta qui empêche de saisir une nouvelle facture ou un nouveau devis à la date du jour.

 

Message d’erreur Ciel Auto-entrepreneur Facile (Compta)

Après la saisie d’une nouvelle facture ou d’un devis, c’est-à-dire à la date du jour, un message d’erreur est affiché lorsque l’on souhaite enregistrer le document.

« La date n’est pas comprise dans les bornes de saisie. »

Une solution existe, pas intuitive mais avec une procédure facile à suivre, exposée ci-dessous.

 

Solution à « la date n’est pas comprise dans les bornes de saisie » de Ciel Compta

1. Tout d’abord, pour ne pas perdre la facture ou le devis en cours, il faut indiquer une date de devis ou de facture plus ancienne pour pouvoir enregistrer le document.

2. Fermer le devis ou la facture, ainsi que tous les autres écrans (onglets) ouverts dans le logiciel Ciel Auto-entrepreneur Facile ou Ciel Compta.

3. Aller dans le menu Traitements, Validation d’écritures.

4. Laisser la date proposée, c’est-à-dire environ un an avant la date du jour.

5. Confirmer la validation des écritures à cette date.

6. Il est recommandé de faire une sauvegarde préventive. Indiquer le dossier où enregistrer ce backup et valider.

7. L’opération de validation des écritures est très rapide, un message indique son bon déroulement.

8. Ensuite, retourner dans le menu Traitements, pour choisir Fin d’année.

9. Avant de pouvoir clôturer l’année, il faut archiver les états. Cliquer sur chaque bouton Exécuter : Registre des achats, Livre des recettes, Livre de trésorerie, Export des lignes d’écritures.

10. Une fois que tout est archivé, cliquer sur Suivant.

11. Cliquer sur Terminer pour archiver le dossier, reporter les soldes comptables et changer les dates d’exercice.

12. Un message indique que la clôture de l’exercice s’est bien déroulée.

13. Optionnel, il est aussi possible de purger les anciens documents (factures, avoirs non validés, acomptes, devis).

14. Maintenant, il est à nouveau possible d’effectuer un devis ou une facture à la date du jour.

Il faudra cependant refaire l’opération dans un an. Cette procédure est à appliquer chaque année, à la fin de l’exercice comptable. Il est donc recommandé de garder cette page dans vos favoris internet ou de l’imprimer pour l’archiver dans vos dossiers !

Catégories
Débutant Logiciels Windows 10

Mettre Firefox comme navigateur par défaut

Si Microsoft pré-installe son application Edge sur tous les ordinateurs équipés de Windows 10, nous ne sommes pas condamnés à utiliser ce logiciel pour aller sur internet. Entre autres, il existe Google Chrome et Mozilla Firefox, des programmes qui sont compatibles Windows, Mac et Linux. Firefox est un logiciel libre, open source et gratuit. Sa première version date de 2002 et son âge d’or fut à la fin des années 2000 et au tout début de la décennie suivante, ayant surpassé l’ancêtre Internet Explorer mais ayant ensuite été délaissé au profit de Google Chrome.

Pour faire de Firefox votre logiciel préféré, c’est-à-dire l’utiliser pour ouvrir tous les liens internet, il suffit de suivre le guide. Ce tutoriel explique comment définir Firefox comme navigateur internet par défaut sur Windows 10.

Au contraire du navigateur de Google, Firefox est développé par la Fondation Mozilla, un organisme à but non lucratif. La vie privée est donc mieux protégée avec Firefox mais Google, Microsoft et Facebook pourront quand même accéder à vos données si vous êtes en permanence connecté à votre boite mail (Gmail, Outlook) ou au réseau social (FB, IG).

 

Définir Firefox en tant que navigateur internet par défaut sur Windows

1. Dans le logiciel Firefox, cliquer sur l’icône du menu (les trois barres horizontales) puis Options :

On peut aussi y accéder en faisant un copier / coller dans la barre d’adresse : about:preferences

2. Sur la page « Général » se trouve une ligne qui indique si Firefox n’est pas le navigateur par défaut.

  • Firefox n’est pas le navigateur par défaut de Windows :

  • ou Firefox est le navigateur par défaut :

3. Cliquer sur le bouton « Définir par défaut » pour réaliser l’opération :

4. Sur Windows 10, cela ouvre automatiquement les Paramètres de Windows. Cliquer sur le nom du logiciel actuellement par défaut en tant que Navigateur web (Google Chrome, dans cet exemple) :

5. Choisir « Firefox » dans la liste pour le définir comme navigateur web par défaut de l’ordinateur (les logiciels disponibles dans la liste sont ceux qui sont déjà installés) :

6. La modification est immédiatement prise en compte, il n’y a pas de bouton Enregistrer pour valider l’action.

Catégories
Expert Virtualisation

VMware Converter : Permission to perform this operation was denied

Lors d’une opération de P2V ou de V2V avec le logiciel gratuit VMware vCenter Converter, vous êtes face à une erreur d’autorisation d’accès : Permission to perform this operation was denied. Curieusement, cela n’était pas le cas avec les précédentes conversions et migrations, cela est apparu avec une version plus récente de Windows (Windows 10 2004 par exemple).

Ce tutoriel donne une solution à l’erreur « Permission to perform this operation was denied » de VMware vCenter Converter, en local ou par le réseau, afin de procéder à la conversion P2V ou la migration V2V.

 

Message d’erreur VMware Converter

Permission to perform this operation was denied.

 

Solution au « Permission to perform this operation was denied »

1. Sur le poste à migrer (remote ou local), ouvrir la Stratégie de sécurité locale : ouvrir une console Exécuter, secpol.msc.

2. Dérouler Stratégies locales, Options de sécurité :

3. Dans la liste, trouver la ligne « Contrôle de compte d’utilisateur : exécuter les comptes d’administrateurs en mode d’approbation d’administrateur » pour passer sa valeur de Activé à « Désactivé » :

En anglais : Local Policies, Security Options. Mettre « User Access Control: Run all Administrators in Admin Approval Mode » à Disable.

4. Redémarrer le serveur ou le poste de travail Windows.

5. Relancer une opération de conversion VMware vCenter Converter Standalone, il n’y a plus d’erreur de permission denied.

6. Après le succès de l’action, retourner dans la Stratégie de sécurité locale pour remettre en « Activé » le Contrôle de compte utilisateur.

 

Explication de la stratégie locale par Microsoft

Contrôle de compte d’utilisateur : activer le mode Approbation administrateur

Ce paramètre de stratégie contrôle le comportement de tous les paramètres de stratégie UAC (User Account Control) pour l’ordinateur. Si vous modifiez ce paramètre de stratégie, vous devez redémarrer l’ordinateur.

Les options sont :

• Activé : (par défaut) le mode Approbation administrateur est activé. Cette stratégie doit être activée et les paramètres de stratégie UAC associés doivent également être définis en conséquence pour permettre au compte Administrateur intégré et à tous les autres utilisateurs membres du groupe Administrateur de s’exécuter en mode Approbation administrateur.

• Désactivé : le mode Approbation administrateur et tous les paramètres de stratégie UAC associés sont désactivés. Remarque : si ce paramètre de stratégie est désactivé, le Centre de sécurité vous avertit que la sécurité globale du système d’exploitation a été réduite.

Catégories
Intermédiaire

Redémarrer une montre Garmin bloquée

Votre montre Garmin Fenix, Forerunner, Vivoactive, Venu ou Instinct est bloquée ? Pendant une activité, après une recharge ou en voulant l’utiliser, l’écran ne bouge plus, comme figé et la montre semble plantée ? A la manière des ordinateurs et des smartphones, ces montres intelligentes peuvent parfois avoir un bug et se bloquer totalement. Cela peut malheureusement arriver et la solution s’applique en moins d’une minute. Inutile d’attendre que la batterie se vide totalement pour éteindre et rallumer l’appareil en espérant qu’il s’auto-répare.

Plusieurs possibilités de plantage : l’heure affichée ne change pas, impossible de naviguer dans les menus de la montre, l’appareil ne répond pas aux boutons, le GPS ne répond plus, l’écran est bloqué sur le logo de Garmin (freeze) ou qu’un « Enregistrement en cours » tourne en rond sans se terminer. Pour tous ces problèmes, même solution.

Ce tutoriel explique comment relancer une montre Garmin bloquée sur un écran, quand elle est figée et qu’on ne peut plus rien faire. Cela fonctionne pour les modèles Garmin Fenix, Forerunner, Vivoactive, Instinct, Venu. On appelle aussi ça un soft reset, un redémarrage forcé mais sans réinitialisation de l’appareil (auquel cas, ce serait un hard reset). Une procédure à appliquer sur toutes les séries de Garmin Fenix (6, 6S, 6X / Pro, 5, 5S, 5X, 5 Plus, 3…), Garmin Forerunner (230, 235, 245, 645, 735, 920, 935, 945…), VivoActive (3, 4 HR), Venu, Instinct, Vivomove, Vivofit, Vivosport, Vivosmart, Saga, Hero, Approach, Descent, Quatix, Marq.

 

Réparer une montre Garmin plantée

1. La montre en main, rester appuyé pendant 15 secondes sur le bouton Power / Light de l’appareil, généralement le bouton en haut à gauche du cadran.

2. La montre redémarre automatiquement (sinon, la démarrer en appuyant sur Power / Light) en rechargeant tous ses composants (cartes, informations FIT, etc). Les dernières données non synchronisées seront peut-être perdues, comme l’activité sportive en cours, mais il n’y a pas d’autre solution.

 

Tutoriel vidéo

Garmin propose un tuto vidéo pour le soft reset de ses montres. L’explication est la même que ci-dessus, mais en images.

Et si la montre est bloquée mais qu’il est impossible de la redémarrer, il faudra peut-être en changer. Le site i-run propose toute la gamme Garmin à prix attractif (lien).

Catégories
Expert Virtualisation

VMware Converter : SSL Exception pour se connecter à vCenter / ESXi

Ce tutoriel explique comment résoudre un message « SSL Exception: error » lorsque l’on essaie de se connecter à un serveur VMware ESXi / vCenter depuis le logiciel VMware vCenter Converter, outil de conversion P2V ou V2V qui permet de convertir des machines physiques locales et distantes en machines virtuelles sans aucune interruption de service.

Cela concerne VMware vCenter Converter Standalone 5.x and 6.x (6.0, 6.1, 6.2). La dernière version de VMware vCenter Converter Standalone est la 6.2, plus précisément la 6.2.0.1 sortie le 14/12/2017. Autant dire que si VMware avait voulu faire évoluer son logiciel gratuit de conversion virtuelle, une version 6.3, 6.5 ou 7 serait apparue depuis longtemps.

Source VMware KB2020517 : Disabling SSL encryption on VMware Converter Standalone 5.x and 6.0 (2020517).
This solution is for ESX 5.5 or older version that need TLS 1.0.
VMware vCenter Converter Standalone 5.x and 6.0 default the converter worker encrypts the data stream using SSL.

 

Message d’erreur VMware Converter

A general system error occurred: SSL Exception: error:14077102:SSL routines:SSL23_GET_SERVER_HELLO:unsupported protocol

A general system error occurred: SSL Exception : error : 14077102 : SSL routines : SSL23_GET_SERVER_HELLO : unsupported protocol

 

Solution « SSL Exception error 14077102 »

1. Fermer le logiciel VMware vCenter Converter Standalone.

2. Ouvrir un Explorateur de fichiers Windows et aller dans le répertoire d’installation de VMware Converter :

C:\ProgramData\VMware\VMware vCenter Converter Standalone

3. Editer le fichier converter-worker.xml (clic droit, Modifier avec Bloc-notes, ou avec un autre éditeur de textes).

4. Trouver <useSsl>true</useSsl> et remplacer le « true » en « false » pour obtenir :

<useSsl>false</useSsl>

5. Redémarrer le service « VMware vCenter Converter Standalone Worker » (ou redémarrer Windows).

6. Ouvrir le logiciel VMware Converter et se connecter au serveur vCenter 5.5.

Catégories
Intermédiaire Linux Réseau

Montage réseau NFS et CIFS sur Debian

Vous souhaitez monter un lecteur réseau sur une distribution Debian, mais un message pas très explicite renvoie une erreur sans proposer de solution ? Une histoire de « mauvais type de système de fichiers, option erronée, superbloc erroné » mais sans indication quelconque. Ce tutoriel indique l’erreur rencontrée et la solution pour remédier à ce problème, à savoir comment créer un montage réseau NFS (serveur Linux) ou CIFS (serveur Windows SMB) sur Debian. Cela fonctionne sur toutes les versions de la distribution Debian et GNU Linux assimilés, que ce soit sur un serveur, un poste de travail ou une machine virtuelle.

Nous sommes donc côté client, le poste qui se connecte à un partage NFS ou CIFS distant. Pour la partie serveur, cela fait l’objet d’un autre tutoriel. Pour Ubuntu, cela se passe ici.

 

Message d’erreur montage réseau Debian

mount : type erroné de syst .de fichiers, option erronée, super bloc erroné sur servernfs:/h/re/osdist/linux/vendors, codepage ou aide manquante ou autre erreur (pour plusieurs syst. de fichiers (nfs, cifs) vous aurez besoin d’un programme /sbin/mount.<type> intermédiaire) Dans quelques cas certaines informations sont utiles dans syslog – essayez dmesg | tail ou quelque chose du genre

Refer to the mount.cifs(8) manual page (e.g. man mount.cifs) and kernel log messages (dmesg)

 

Solution pour monter un partage NFS et CIFS sur Debian

Bien que non explicite, la solution est simple. Il faut installer un paquet qui permettra de créer un montage NFS. Il existe l’équivalent pour les partages réseau Windows, afin d’avoir un montage CIFS.

1. Ouvrir un Terminal ou une connexion SSH.

2. Après s’être identifié avec un compte utilisateur, se connecter en root :

su

3. Installer le ou les paquets suivants :

apt install nfs-common
apt install cifs-utils

4. Ajouter la ligne dans /etc/fstab si nécessaire (voir paragraphe ci-dessous).

5. Créer les répertoires sur le disque :

mkdir /mnt/partagenfs

5. Donner les droits à l’utilisateur sur ces nouveaux dossiers :

chown nobody:nogroup /mnt/partagenfs
chmod 755 /mnt/partagenfs

6. Demander le montage, ici de tous les ajouts :

mount -a

7. Le ou les montages sont correctement effectués et le seront à chaque redémarrage du système grâce aux informations dans fstab.

 

Exemple de montage NFS dans fstab

srvlinux:/srv/compta /mnt/compta nfs defaults,user,auto

Exemple de montage CIFS (Windows) dans fstab

//SRVWINDOWS/Partage/Compta /mnt/compta cifs username=comptable,password=mdpcomptable,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0
Catégories
Expert Réseau Windows 10

Windows 10 (2004) : rejoindre un domaine local

La première mise à jour majeure de l’année 2020 pour Windows 10 est nommée May 2020 Update avec pour numéro de version 2004. Si le principe ne change pas, la méthode pour rejoindre un domaine Active Directory depuis Windows 10 Professionnel ou Windows 10 Education a légèrement évolué (c’est l’une des principales limitations de Windows 10 Famille par rapport aux éditions pour les organisations). Ce tutoriel montre comment joindre un domaine Active Directory local depuis un poste Windows 10 version 2004 May 2020 Update. Il s’agit donc de la méthode pour se connecter à un domaine classique, c’est-à-dire à un réseau d’entreprise avec contrôleur(s) de domaine Windows. Les domaines Active Directory Azure n’ont qu’une étape de différence pour se connecter à un AD dans le cloud, poussé par Microsoft 365.

 

Joindre un domaine Active Directory local avec Windows 10 2004 May 2020 Update

1. Sur le poste de travail actuellement en Workgroup, ouvrir les Paramètres de Windows 10 en ouvrant le menu Démarrer et en cliquant sur l’icône en forme de roue dentée :

2. Aller sur « Comptes » :

3. Dans le menu de gauche, cliquer su « Accès Professionnel ou Scolaire » :

4. Cliquer ensuite sur « Se connecter » au milieu de l’écran :

5. Pour rejoindre d’un domaine Active Directory avec un PC fixe ou portable Windows 10 version 2004, voire une tablette hybride, choisir l’une des options suivantes :

  • Joindre cet appareil à Azure Active Directory (dans le cloud)
  • Joindre cet appareil à un domaine Active Directory local (le cas classique d’un contrôleur de domaine dans un LAN ou à travers un VPN)

Dans le cas d’un domaine local classique, choisir la seconde proposition.

6. Renseigner le nom du domaine sous sa forme DNS (par exemple domaine.local ou entreprise.com) et cliquer sur Suivant.

7. S’identifier avec un compte Administrateur AD ou un utilisateur autorisé à ajouter des ordinateurs dans le domaine.

8. Indiquer le nom du compte utilisateur AD qui sera connecté sur ce PC Windows 10, par exemple le login de l’utilisateur du poste. Préciser également si ce compte devra être limité (Utilisateur standard) ou avec tous les droits sur la machine (Administrateur local).

9. Valider pour Redémarrer maintenant afin que la machine joigne immédiatement le domaine Active Directory.

10. Le login proposé est celui de l’utilisateur renseigné précédemment. Se connecter avec celui-ci ou un autre compte de domaine. Une nouvelle session sera créée, il faudra donc patienter quelques instants pour créer son profil mais les connexions suivantes seront bien plus rapides.

Catégories
Intermédiaire Windows 10

Fermer le capot d’un PC portable et le mettre en veille prolongée

Quand on se déplace régulièrement, que l’on emporte toujours son ordinateur portable avec soi, il est contraignant de devoir à chaque fois arrêter Windows et donc de fermer tous les logiciels et les documents ouverts. Et il est bon de confirmer que la simple mise en veille ne suffit pas pour transporter son ordinateur sans risques. En effet, la machine reste sous tension et les éléments électroniques comme le disque dur restent allumés. Le risque est donc important de causer une panne ou une défaillance. C’était surtout le cas avec les disques durs mécaniques (HDD) mais il n’est toujours pas recommandé de transporter un ordinateur en simple veille.

Une méthode peu connue mais qui résout ce problème : la veille prolongée. Un statut d’hibernation où tous les composants sont à l’arrêt, mais un réveil très rapide (quelques secondes) et l’on retrouve tous ses programmes, ses documents, ses onglets internet dans le même état qu’avant la mise en veille prolongée de l’ordinateur.

Ce tutoriel explique comment ajouter l’option de veille prolongée à Windows 10 mais ce présent guide montre comment plonger un PC portable en veille prolongée quand on ferme le capot de l’ordinateur. Une solution simple pour remballer ses affaires et partir en déplacement, rentrer à la maison ou mettre fin à une journée de travail.

Il n’y a pas de limite à la veille prolongée. On peut n’éteindre le PC qu’avec cette méthode, des jours et des semaines durant. Bien sûr, si Windows commence à fatiguer, si la RAM est surchargée ou des lenteurs se font sentir, un vrai arrêt ou un redémarrage de Windows pourront lui donner un souffle nouveau. Mais il n’y a pas de raison de devoir arrêter un ordinateur portable tous les jours, voire plusieurs fois par jour.

Enfin, la consommation en énergie est nulle. On peut débrancher le câble d’alimentation pendant une veille prolongée, la batterie ne perdra pas 1% d’autonomie.

 

Veille prolongée à la fermeture du capot d’un laptop

1. Utiliser la barre de recherche Windows, en bas à gauche près du menu Démarrer, taper « capot » :

2. Choisir « Modifier l’action qui suit la fermeture du capot » :

On peut aussi accéder à ce paramétrage en ouvrant le menu Démarrer, Paramètres (icône de roue dentée). Choisir Système, menu Alimentation et mise en veille, cliquer sur « Paramètres d’alimentation supplémentaires » dans la partie droite ou basse de l’écran. Enfin, cliquer sur « Choisir l’action du bouton d’alimentation » dans le menu de gauche. C’est donc beaucoup plus long par ce moyen plutôt qu’avec une simple recherche par mot clé.

3. Autoriser la modification des options en cliquant sur « Modifier des paramètres actuellement non disponibles » :

4. Dans la partie « Paramètres du bouton d’alimentation et de mise en veille et du capot » , modifier les valeurs de la ligne « Lorsque je referme le capot » avec « Mettre en veille prolongée » pour « Sur la batterie » et « Sur secteur » :

On peut aussi modifier les autres actions, pour « Lorsque j’appuie sur le bouton Marche / Arrêt » ou « Lorsque j’appuie sur le bouton de mise en veille » comme le montre la capture d’écran ci-dessus.

5. Enregistrer les modifications qui ne nécessitent pas de redémarrer l’ordinateur pour être immédiatement appliquées.

La prochaine fois que le capot de l’ordinateur portable sera fermé, Windows se mettra tout seul en veille prolongée et il sera ainsi possible de le transporter sans risque pour les composants internes de la machine. L’état d’hibernation ne cause aucun dégât au disque dur, périphérique le plus critique de l’ordinateur puisqu’il contient tous vos fichiers.

Catégories
Intermédiaire Téléchargement Windows 10

Créer une clé USB d’installation de Windows 10 2004 May 2020 Update

Nouveau PC, réinstallation suite à un problème ou envie de tout réinitialiser pour rendre l’ordinateur plus rapide ? La première étape est de faire une sauvegarde de ses données (documents, photos, musique, vidéos…). Ensuite, ce tutoriel explique comment créer une clé USB avec l’installation complète de Windows 10 version 2004, May 2020 Update. Une opération gratuite et légale. C’est gratuit et légal de télécharger Windows 10, Microsoft offre la possibilité à chacun d’avoir une installation de W10, seule l’activation nécessite une licence payante. Et donc, cette licence s’achète. Vous pouvez utiliser le formulaire de contact pour avoir un devis pour une licence Windows 10 Famille ou Professionnel.

Il faudra utiliser une clé USB de 8Go minimum. Il est aussi possible d’utiliser un disque dur externe USB mais cela n’est pas recommandé car on va gaspiller un gros disque pour un simple setup d’installation. C’est néanmoins possible mais dans les deux cas, clé USB et disque externe, tout le contenu sera effacé car l’opération décrite ci-dessous va formater le support de stockage.

Dans le cas d’une simple mise à jour de Windows 10 « ancienne version » vers la 2004, voir ce tutoriel par Windows Update ou en forçant la manipulation.


Télécharger une clé USB pour installer Windows 10 May 2020 Update (2004)

1. Brancher une clé USB de 8Go minimum sur un port USB de l’ordinateur. Cette clé sera totalement effacée durant l’opération donc penser à sauvegarder les fichiers importants avant de suivre ce mode d’emploi.

2. Télécharger l’outil Microsoft Windows 10 2004 Media Creation Tool :

Télécharger “Windows 10 May 2020 Update 2004 - Media Creation Tool” Windows10-2004-CreationTool.exe – Téléchargé 25411 fois – 19 Mo

3. Ouvrir le fichier Windows10-2004-CreationTool.exe et répondre « Oui » à la question « Voulez-vous autoriser cette application à apporter des modifications à votre appareil ? » .

4. Accepter le contrat de licence du logiciel.

5. Patienter un moment le temps de la « Préparation de certains éléments » puis sur l’écran « Que voulez-vous faire ? » , choisir « Créer un support d’installation (clé USB, DVD ou fichier ISO) pour un autre PC » et Suivant :

6. Valider la langue (français), l’édition de Windows 10 et l’architecture (x64 64bits, x86 32bits ou les deux : laisser ce qui est proposé si vous ne savez pas). Plus simple, laisser cochée la ligne « Utilisez les options recommandées pour ce PC » si ce sera pour réinstaller cet ordinateur :

7. Cliquer sur « Disque mémoire flash USB » puis sur Suivant :

8. Choisir le lecteur USB à utiliser pour créer le support d’installation de W10 2004 (qui sera entièrement effacé) :

9. Le téléchargement démarre immédiatement, suivi de la préparation du setup et la copie des fichiers sur la clé USB sélectionnée.

10. Un moment plus tard, la clé USB est prête avec un setup d’installation de Windows 10 dans sa version 2004, May 2020 Update.

11. On peut renommer la clé pour changer son nom par défaut (ESD-USB), par exemple pour « Windows10-2004 » ou « W10-2004 » :

12. La clé USB peut maintenant être proprement éjectée pour ensuite être utilisée comme support d’installation pour réparer un PC en panne, changer un disque dur par un SSD rapide ou pour installer Windows sur un nouvel ordinateur qui ne dispose pas d’un système d’exploitation.

Catégories
Intermédiaire Windows 10

Forcer la mise à jour Windows 10 2004 (mai 2020)

Vous avez suivi notre guide pour faire la mise à jour Windows 10 2004 depuis Windows Update mais la nouvelle version n’est pas proposée ? Pas de problème, il suffit de suivre le tutoriel ci-dessous pour forcer la mise à niveau de Windows 10 vers la 2004, sortie fin mai 2020 (presque en juin 2020). L’opération peut durer un bon moment, entre le téléchargement des fichiers (on peut continuer à utiliser l’ordinateur pendant ce temps) et l’installation effective de l’update (qui nécessitera un long redémarrage de la machine).

Tout comme la version W10 1909 de novembre 2019, la version 2004 doit prendre moins de temps pour s’installer que les précédents upgrades du système d’exploitation Microsoft. Cependant, il reste conseillé d’appliquer cette mise à jour quand on n’utilise pas l’ordinateur, autant pour ne pas subir de ralentissement (sur internet ou sur un logiciel) que pour éviter une mauvaise manipulation. En entreprise, c’est généralement le service informatique qui s’occupe de cela. En TPE / PME, il vaut mieux laisser faire le système de mises à jour automatique Windows Update. A la maison, il est également recommandé de laisser faire Windows Update. Cependant, pour éviter de se retrouver face à une mise à jour forcée à un moment qui ne convient pas, ou pour un technicien informatique, télécharger et installer la mise à jour 2004 à Windows 10 peut s’avérer utile.

Cette mise à jour Windows 10 version 2004 est totalement gratuite et légale. Aucune mise à jour de Windows 10, mineure ou majeure, n’est payante. Un téléchargement gratuit pour disposer de la dernière version en date de W10. Inutile donc de chercher cet update sur un site de téléchargement illégal ou de warez.

Si l’installation de la mise à jour 2004 n’est pas dangereuse pour un PC fixe ou un ordinateur portable, voire une tablette hybride, il est conseillé de faire une sauvegarde préventive de ses fichiers personnels (documents, images, vidéos, musiques…) avant de démarrer la procédure. Ces fichiers ne seront pas effacés pendant l’opération mais un bug peut survenir et complètement planter l’ordinateur. Mieux vaut prévenir que pleurer ses photos de vacances, ses fichiers Word ou Excel, etc.

 

Forcer la mise à jour Windows 10 2004 Mai 2020 Update

1. Télécharger l’utilitaire Microsoft de mise à jour Windows 10 May 2020 Update (un download gratuit) :

Télécharger “Windows 10 May 2020 Update 2004” Windows10-2004-Update.exe – Téléchargé 12349 fois – 6 Mo

2. Ouvrir le fichier Windows10-2004-Update.exe et accepter l’avertissement Windows.

3. Un écran blanc s’affiche avec « Mettre à jour vers la dernière version de Windows 10 » : cliquer sur le bouton « Mettre à jour maintenant » :

4. Félicitations, votre PC est compatible avec la mise à jour après une rapide analyse de la place disponible sur le disque dur, la quantité de mémoire vive (RAM) et le type de processeur. Cliquer sur « Suivant » :

5. L’opération de mise à jour commence. La préparation démarre par le téléchargement de l’update. La première étape concerne la progression du téléchargement de la mise à jour, la seconde est pour l’installation effective de la mise à jour de W10

6. Un compte à rebours s’affiche pour laisser un délai de 30 minutes avant le redémarrage automatique de l’ordinateur. C’est le moment de fermer tous les programmes ouverts et de cliquer sur « Redémarrer maintenant » afin de laisser Windows 10 se mettre à jour en version 2004 Update Mai 2020. Le PC sera totalement indisponible durant cette phase de travail, prévoir plusieurs minutes pour retrouver un ordinateur opérationnel (durée en fonction des performances de la machine).

7. Enfin, on retrouve l’écran de saisie du mot de passe Windows et l’écran d’accueil de Windows 10. Les icônes sont toujours présentes sur le Bureau et l’image de fond n’a normalement pas été modifiée. Tous les programmes sont encore en place, aucun changement non plus sur le paramétrage des logiciels et les fichiers personnels.

8. On peut vérifier le numéro de version W10 dans les propriétés du Système : clic droit sur le bouton Démarrer, Système :

Catégories
Débutant Windows 10

Télécharger et installer la mise à jour Windows 10 2004 (May 2020 Update)

De son nom de code « 20H1 Vibranium » (20H1 pour 2020 Half 1, le premier semestre 2020), la première mise à jour majeure de l’année pour Windows 10 doit maintenant être nommée 2004, May 2020 Update. Version 2004 pour 2020, 04 comme le mois d’avril. Alors que cette update est publiquement sortie le 27 mai 2020, logique. Windows 10 2004 est la neuvième mise à jour majeure du système d’exploitation sorti en 2015 et est gratuite, comme toujours.

Au chapitre des nouveautés, pas grand chose pour une utilisation classique qui consiste à ouvrir un navigateur internet pour consulter Facebook et regarder des vidéos YouTube. Pas grand chose non plus pour un utilisateur en entreprise. Les techniciens et gestionnaires de parc informatique seront peut-être ravis d’avoir enfin la possibilité de réinstaller Windows 10 depuis le cloud, de limiter la bande passante utilisée par Windows Update et de consulter la température de la carte graphique de l’ordinateur, depuis le Gestionnaire des tâches.

Ce tutoriel explique comment télécharger et installer la mise à jour Windows 10 2004 (May 2020 Update) par Windows Update, l’outil de mise à jour intégré à Windows 10. Il s’agit de la méthode la plus simple, puisque lancée en quelques clics et guidée par le système d’exploitation. Cette mise à jour peut s’installer à partir de la version antérieure (1909) mais aussi depuis les autres upgrades de Windows 10. Cela fonctionne autant pour Windows 10 Famille, que Professionnel et Education. Le téléchargement et l’installation sont gratuit. Cette mise à jour est tout à fait légale puisque proposée par Microsoft via Windows Update.

 

Mise à jour Windows 10 2004 par Windows Update

1. Ouvrir le menu Démarrer et cliquer sur la roue dentée pour ouvrir les Paramètres de Windows 10.

2. Cliquer sur l’icône « Mise à jour et sécurité » :

3. La page Windows Update permet de rechercher les mises à jour disponibles et de les installer. Cliquer sur « Télécharger et installer maintenant » pour la « Mise à jour de fonctionnalité vers Windows 10, version 2004 » :

4. La préparation, le téléchargement et l’installation de la mise à jour sont automatiques. Valider le redémarrage de l’ordinateur quand un message le propose.

5. L’opération de mise à jour peut prendre un peu de temps, selon les performances de l’ordinateur.

Si des questions sont posées, lire ce guide pour installer Windows 10 1903 May 2019 Update qui donne les réponses en détails.

6. De retour sur le Bureau de Windows, un message indique que la mise à jour s’est bien déroulée. S’il n’y a aucun changement au premier coup d’oeil, c’est « sous le capot » que Microsoft a fait évoluer son Windows.

 

Vérifier la mise à jour 2004

Quelques secondes suffisent pour vérifier que l’installation de la mise à jour de Windows 10 s’est bien déroulée.

1. Faire un clic droit sur le menu Démarrer et choisir Système.

2. Descendre jusqu’au groupe « Spécifications de Windows » (et pas « Spécifications de l’appareil ») pour lire le numéro de version et sa date d’installation :

Attention, contrairement aux mises à jour majeures précédentes, la date d’installation n’est pas modifiée après upgrade en 2004. C’est bien plus pratique pour connaitre la date d’installation initiale de Windows 10.

Catégories
Débutant Internet

Imprimer un calendrier Google Agenda

Comme toute solution cloud et service en ligne, le calendrier Google Agenda ne peut pas être sauvegardé comme s’il s’agissait d’un fichier PST dans le logiciel Outlook de la suite Microsoft Office. Pourtant, il est parfois important de pouvoir garder une archive de tous ses rendez-vous, réunions planifiées et autres événements professionnels ou personnels. Par exemple, pour éviter de tout perdre en cas de problème quelconque (mauvaise manipulation ou erreur chez Google), justifier des RDV auprès de son supérieur, confondre le manque d’efficacité d’un employé, etc. Ce tutoriel explique donc comment imprimer les événements d’un calendrier Google Agenda / Google Calendar, personnel ou professionnel, sur papier ou en fichier PDF. Cela fonctionne pour l’agenda Google de Gmail classique ou avec un compte payant G Suite (ex Google Apps for Your Domain et Google Apps for Work)

Ce guide montre comment procéder avec la version web de Google Agenda. Si vous utilisez l’application de bureau Outlook , la sauvegarde peut se faire via un export en PST et l’impression par les menus du logiciel. Le mode opératoire est simple à réaliser, même pour un néophyte. Cela permet d’imprimer le calendrier sur papier ou de créer un fichier PDF.

 

Google Agenda : imprimer les événements d’un calendrier

1. Ouvrir une page web sur Google Agenda : https://calendar.google.com/

2. Plusieurs manières d’imprimer son calendrier : en liste d’événements (Planning) ou en vue semaine / mois. Choisir la vue souhaitée par la liste déroulante qui se trouve en haut à droite, en sachant que la vue « Planning » est la plus facile à relire pour faire une liste de RDV :

3. Cliquer sur l’icône de roue dentée et choisir « Imprimer » :

4. Sélectionner la période souhaitée, vérifier les options à cocher ou à décocher. Un aperçu est disponible et le nombre de pages est indiqué. Cliquer ensuite sur « Imprimer » :

5. Pour ne pas gaspiller de papier et garder une sauvegarde numérique du calendrier, choisir une imprimante PDF telle que « Microsoft Print to PDF » (intégrée à Windows 10 Professionnel et Famille). Sinon, choisir son imprimante personnelle ou un copieur de l’entreprise.

6. Enregistrer le fichier PDF sur l’ordinateur pour archive ou utilisation immédiate.

Catégories
Expert

Connaitre la version de Windows en PowerShell

L’intérêt de PowerShell n’est plus à démontrer pour exécuter des scripts, récupérer des informations ou installer des applications. Il est assez facile de recenser des versions de composants et de logiciels intégrés à Windows, mais aussi tout simplement la version du système d’exploitation installé. C’est intéressant pour automatiser des opérations, comme installer une application selon l’OS de la machine, déployer un patch, etc. PowerShell est presque sans limite. Ce tutoriel explique comment récupérer la version du système d’exploitation Windows avec une simple commande PowerShell. Fonctionne pour Windows poste de travail et Windows Server. Une commande PowerShell qu’il n’est pas nécessaire d’exécuter en tant qu’Administrateur.

En plus de la version numérotée de Windows, est aussi précisée l’édition du système d’exploitation. On peut ainsi faire la différence entre une licence Windows Server 2019 Standard et Datacenter.

Cela fonctionne avec toutes les versions de Windows, que ce soit à la maison, en poste de travail ou en environnement serveur. Il faut simplement que l’OS soit compatible PowerShell, c’est-à-dire depuis Windows 7. A noter que Windows PowerShell 1.0 était disponible pour Windows XP et Vista en tant que mise à jour facultative via Windows Update.

 

Voir la version précise de Windows par PowerShell

1.. Ouvrir PowerShell ou démarrer un nouveau script.

2. Copier/coller la commande suivante :

(Get-WmiObject -class Win32_OperatingSystem).Caption

3. Valider et observer le résultat.

 

Commande « systeminfo » dans PowerShell

Une commande qui fonctionne également dans l’Invite de commandes (cmd) et qui donne de nombreuses autres informations :

systeminfo

  • La ligne « Nom du système d’exploitation » indique le nom commercial de la version installée.
  • La ligne « Version du système » donne son code version exact, pour une information plus précise (utile notamment sur les différents updates de Windows 10)

A affiner avec un grep si besoin pour ne cibler que l’une ou l’autre information.

 

Exemple avec Windows Server 2019

PS C:\> (Get-WmiObject -class Win32_OperatingSystem).Caption
Microsoft Windows Server 2019 Standard

Pour Windows Server 2016

Avec Windows 10

Catégories
Débutant Internet

Facebook : passer au thème noir (mode sombre)

Envie de changer le look de votre réseau social favori ? Facebook est affiché avec un fond blanc et des textes noirs mais il est possible de faire l’inverse. Moins de lumière à l’écran, confort des yeux, meilleure lisibilité, le thème sombre est une fonction d’ergonomie et d’accessibilité, comme sur Windows 10 et FB Messenger sur mobile. Aussi appelé Dark mode, thème sombre ou mode sombre, cela revient à inverser les couleurs pour obtenir un fond noir plus reposant. Ce tutoriel explique comment basculer Facebook sur fond noir.

Ce guide nécessite d’être sur la nouvelle version de Facebook, la version 2020 pour ordinateurs (Windows, Mac et Linux). Suivre cette procédure pour la mettre en place.

Une fois activé, le mode noir peut rapidement être désactivé pour revenir à la version initiale, c’est-à-dire des textes noirs sur un fond blanc. Cette procédure est également expliquée ci-dessous.

 

Installer le mode sombre de Facebook web

1. Ouvrir un navigateur internet (Chrome, Firefox, Edge) et aller sur le site Facebook.

2. En haut à droite de l’écran, cliquer sur l’icône de petite flèche qui descend à côté des notifications :

3. Dans le menu qui s’ouvre, cliquer sur « Mode sombre » pour activer la fonction (« Dark mode » en anglais) :

4. Instantanément, l’interface Facebook devient sombre. Les textes sont en blanc sur fond noir.

 

Remettre Facebook en thème clair / blanc

Pour revenir au thème clair par défaut, refaire la procédure.

Cliquer sur la petite flèche du menu Facebook en haut à droite de l’écran et décocher « Mode sombre » pour désactiver l’option.

Catégories
Débutant Internet

Facebook : comment revenir à l’ancienne version

C’est entre mars, avril et mai 2020 que les utilisateurs de Facebook sur ordinateur ont vu (ou subi) un changement d’apparence du réseau social. Et cela ne plait pas à tout le monde. Nous avions publié un tutoriel pour passer sur « Facebook 2020 » avant tout le monde, voici un guide pour revenir à l’ancienne version de Facebook version web si celle-ci ne vous convient pas. La procédure pour revenir en arrière est très simple, il n’y a que deux clics à faire. Mais encore faut-il savoir où cliquer car les options Facebook ne sont pas affichées sur l’écran principal du réseau social.

Il s’agit ici de Facebook sur ordinateur (Windows, Mac et Linux), à travers un navigateur web tel que Google Chrome, Firefox, Edge. Sur mobile, l’apparence graphique dépend de la version de l’application et il n’est pas possible de réinstaller une ancienne édition de l’app iOS ou Android depuis les stores officiels.

Toutefois, si vous choisissez de revenir sur l’ancienne version de Facebook, vous ne pourrez plus avoir Facebook en thème noir. C’est une option réservée au nouveau FB de 2020.


Retourner sur l’ancien Facebook

1. Depuis un ordinateur, aller sur le site Facebook.

2. En haut à droite de l’écran, cliquer sur la petite flèche qui descend :

3. Dans le menu qui s’ouvre, cliquer sur « Passer à la version classique de Facebook » :

4. Instantanément, l’interface de Facebook revient à l’ancienne version.

Pour annuler et revenir sur la nouvelle version de Facebook, suivre ce tuto.


Autre méthode pour revenir sur l’ancien Facebook

Si l’option pour repasser sur la version classique de Facebook n’est plus disponible, voici une extension à installer dans son navigateur. En quelques clics, on peut retrouver l’ancien FB sur Google Chrome, Mozilla Firefox, Opera et Microsoft Edge. Le navigateur Apple Safari n’est pas compatible, il faudra donc installer un autre logiciel sur votre Mac (Chrome ou Firefox). Ces extensions sont officiellement proposées sur les stores des navigateurs web, il n’y a rien de plus facile à faire que ces quelques clics.

1. Aller sur le site Oldlayout.


2. Cliquer sur « Install from Mozilla » ou « Install from Google » ou « Install from Opera » ou « Install from Edge » selon le navigateur utilisé :

3. Sur Chrome : cliquer sur le bouton « Ajouter à Chrome » pour installer l’extension :

Sur Firefox : cliquer sur le bouton « Add to Firefox » pour télécharger le plugin :

Même principe sur Edge et Opera.

4. Fermer le logiciel navigateur internet.

5. Rouvrir Chrome, Firefox ou Edge et retourner sur le site Facebook. L’ancienne interface est de retour !