Akismet est un service qui filtre le spam sur les commentaires et formulaires de contact des sites internet. Lancé en 2005 par un certain Matt Mullenweg, un entrepreneur américain qui lança WordPress à seulement 19 ans, Akismet est actuellement le filtre antispam le plus répandu sur internet, chose facilitée étant donné qu’il est préinstallé sur tous les sites WordPress. Gratuit jusqu’à peu, la licence commerciale demande de payer 10$ par mois pour les sites qui affichent de la publicité et qui vendent des produits. Akismet reste gratuit pour les sites personnels (qui n’affichent pas de publicité).

Ce changement de modèle commercial est certainement très rentable pour Automattic, la société qui gère désormais Akismet mais aussi d’autres outils phares d’internet que sont WordPress.com, WooCommerce, Gravatar et Jetpack. Mais il ne conviendra probablement pas aux milliers de webmasters qui doivent désormais s’acquitter d’une facture de 120$ par an pour disposer d’un filtre anti spam sur les commentaires et contacts d’un site WP, service de protection auparavant gratuit.

Fort heureusement, il existe des alternatives gratuites à Aksimet. Il n’en existe pas légion, peut-être parce que le service était sous licence GNU GPL (General Public License) et convenait à tout le monde. Mais aujourd’hui, la donne est bien différente pour ceux qui tiennent un ou plusieurs sites internet.

Alternative gratuite à Akismet

Pour trouver un plugin sur WordPress, il suffit d’aller dans la bibliothèque officielle des extensions et de chercher par nom ou par catégorie. Dans celle des antispams, une extension recense plusieurs centaines de milliers d’installation et de nombreux avis positifs. Loin d’Akismet en nombre d’installation (l’outil phare en dénombre plus de 5 millions), Antispam Bee est utilisé sur plus de 700 000 sites WordPress. Et ce nombre va certainement rapidement augmenter au fur et à mesure que les restrictions commerciales Akismet sont appliquées.

Les autres alternatives d’antispam WordPress sont bien moins utilisées et sont donc moins intéressantes puisque le fonctionnement est communautaire : les utilisateurs signalent un commentaire comme indésirable, cela alimente la base de données commune qui servira à tous.

tutoriel Antispam Bee WordPress

Antispam Bee, aussi simple qu’Akismet

1. Aller dans le menu Extensions de WordPress, puis Ajouter.

2. Chercher « Antispam Bee » et « Installer maintenant » le plugin qui affiche une icône d’abeille :

tutoriel installer Antispam Bee WordPress

3. Activer le plugin.

4. La configuration est assez simple et se passe dans les « Réglages » de l’extension Antispam Bee. Exemple de paramétrage pour protéger un site aussi bien qu’avec Akismet :

tutoriel configuration Antispam Bee (Akismet)

tutoriel configuration Antispam Bee WordPress

tutoriel configuration Antispam Bee WordPress