La mise en place d’un système d’exploitation sur une machine virtuelle impose d’installer des pilotes pour faire fonctionner le matériel virtuel. Chez VMware, ces drivers s’appellent les VMware Tools ou simplement vmtools. Ce pack logiciel assure un fonctionnement optimal du réseau, de l’affichage graphique, du son et surtout fiabilité + performances pour utiliser au maximum les ressources de l’hyperviseur. Que ce soit en local (VMware Workstation) ou sur un serveur (VMware vSphere / ESXi), ces drivers virtuels sont obligatoires pour un usage correct de la VM. Et complètent la configuration du système d’exploitation invité (Guest OS) à configurer dans les paramètres de la machine virtuelle. Une mauvaise compatibilité liée au driver, à la version VMware ou à l’édition de l’OS et ce sera un bug, une mauvaise optimisation des ressources ou simplement l’impossibilité de démarrer la VM. Sous Linux, on peut installer les open-vm-tools.

Cet article reprend les informations de compatibilité entre le système d’exploitation Ubuntu et un hôte serveur VMware vSphere Hypervisor / ESXi, qu’il soit sous licence payante ou en version gratuite, selon les versions des deux logiciels. Bien que l’OS Ubuntu soit une base de Debian, les prérequis VMware sont propres à la distribution Linux maintenue par Canonical. Toutes les variantes Ubuntu sont concernées, que ce soit Ubuntu classique avec Gnome ou Kubuntu (KDE), Xubuntu (Xfce), Lubuntu (LXDE), Ubuntu Mate, Ubuntu Studio et Edubuntu (pour l’éducation). Pareil entre les versions Ubuntu Desktop et Ubuntu Server, le support est exactement le même. Les éditions LTS (Long Term Support, support à long terme) sont bien sûr également concernées.

Le classement est réalisé en novembre 2018 et est régulièrement mis à jour, pour chaque version Ubuntu en précisant à chaque fois les versions de VMware qui sont certifiées compatibles par le support de l’hyperviseur.

 

Compatibilité Ubuntu et serveur VMware ESXi / vSphere Hypervisor

Si la dénomination est à chaque fois « ESXi » devant le numéro de version, il s’agit à chaque fois de l’équivalent en vSphere Hypervisor.

  • Ubuntu 18.10 est uniquement compatible avec VMware ESXi 6.7 et 6.7 U1 (update 1)
  • Ubuntu 18.04 LTS fonctionne parfaitement avec VMware ESXi 6.5 (U1 et U2) et 6.7
  • Ubuntu 17.10 est certifié ESXi 6.5 et 6.5 U1
  • Ubuntu 17.04 est uniquement supporté par ESXi 6.5
  • Ubuntu 16.10 tourne sur ESXi 6.0 (U1 et U2)
  • Ubuntu 16.04 LTS est assurément compatible avec ESXi 5.5 (U1, U2, U3) et ESXi 6.0 (U1 et U2)
  • Ubuntu 15.10 est un Guest OS sur ESXi 6.0 (U1)
  • Ubuntu 15.04 a été introduit avec ESXi 6.0
  • Ubuntu 14.04 LTS est supporté par ESXi 5.1 U2 et U3 ainsi que ESXi 5.5 (U1 et U2)
  • Ubuntu 12.04 LTS est largement compatible : ESXi 4.1 U3, ESXi 5.0, ESXi 5.1 et ESXi 5.5

En production, les versions les plus couramment utilisées sont les éditions LTS qui bénéficient d’un support étendu à 5 ans après la date initiale de sortie. Ces listes de compatibilité sont importantes à prendre en compte pour éviter un problème de fonctionnement, de réseau notamment. Par exemple, installer un Ubuntu 18 dans une VM sous vSphere 5.5 posera un problème de réseau, l’adresse MAC renvoyée au DHCP sera farfelue au lieu du type classique 000c29 (00:0c:29:) ou 005056 (00:50:56:). Mais aucun souci avec le même U18 installé sur vSphere 6.5 ou 6.7.