Microsoft Teams, qu’on ne présente plus, va bientôt profiter d’une sécurité supplémentaire : le chiffrement de bout en bout pour les appels effectués avec le logiciel. Annoncé en mars 2021, c’est finalement par le biais d’une mise à jour en juillet 2021 que le chiffrement de bout en bout apparaitra dans l’outil de communication de Microsoft. Cette fonctionnalité essentielle de sécurité permettra de convaincre certaines entreprises d’utiliser la suite Microsoft 365 en lieu et place d’anciennes applications moins modernes.

Tandis que Zoom permet déjà le chiffrement de bout en bout pour des réunions jusqu’à 200 personnes, Microsoft rattrape son retard entre les programmes sur PC et les applications mobiles Teams. L’éditeur revendique 145 millions d’utilisateurs actifs chaque jour sur son logiciel qui remplace Lync et Skype.

Les administrateurs en entreprise pourront activer ou non cette option à l’ensemble de l’organisation ou seulement à certains utilisateurs.

Quand l’option sera activée pour un appel vocal, il sera impossible d’effectuer un enregistrement de la conversation ni même une transcription écrite de celle-ci.

D’ici fin juillet, une possibilité de remplacer les notifications Teams par celles de Windows 10 fera aussi son apparition. Une manière d’unifier les informations qui viennent du système d’exploitation, d’Outlook et donc maintenant aussi de Teams. Plus facile également de les gérer par GPO pour les administrateurs système.