Lors d’une conférence en ligne en avril dernier, le PDG de Nvidia est apparu dans sa cuisine pour parler aux actionnaires, aux salariés, aux journalistes et aux internautes du monde entier qui voulaient en savoir plus sur la plateforme Omniverse. Ce système virtuel a été conçu pour la simulation photoréaliste en temps réel et s’adresse aux créateurs de contenu animé et aux studios de cinéma. Un rendu 3D de haut niveau qui brouille la frontière enter réel et simulation virtuelle. La vraie réalité virtuelle ?

Ce n’est que quelques mois plus tard que la vidéo diffusée en avril a été commentée et détaillée : le PDG qui parlait depuis sa cuisine était en fait un clone virtuel du vrai Jensen Huang, une reproduction si fidèle que personne ne s’était rendu compte de rien. Tout le monde s’est fait avoir : la keynote 2021 de Nvidia présentait un clone virtuel du PDG de l’entreprise. Un énorme coup de projecteur et une publicité en or pour Nvidia Omniverse, mêlant intelligence artificielle (IA), rendu 3D et adaptation audio.

Vidéo conférence avec le « faux » PDG Nvidia

En résumé, il a fallu photographier le PDG sous tous les angles en même temps (une numérisation en trois dimensions). Ensuite, un acteur lamba vêtu d’une combinaison spéciale a récité d’anciens discours du PDG en singeant ses mouvements du corps (bras, posture…). Ces deux étapes ont permis d’obtenir un squelette virtuel. A cela, un algorithme a ajouté les mimiques du personnage pour plus de réalisme. Enfin, le logiciel Audio2Face a été utilisé pour faire bouger la bouche et le visage du clone virtuel en 3D selon le texte lu par le vrai PDG Jensen Huang, tandis que l’outil Audio2Gestures s’est occupé des bras et du corps du personnage virtuel.

Making of du clone virtuel du PDG Nvidia

Si la réalisation est une prouesse technologique et qu’à l’avenir, on aura du mal à discerner le vrai du faux (virtuel), étendant le champ des possibles pour le cinéma et le jeu vidéo, on peut craindre l’utilisation de la technologie Nvidia Omniverse pour créer des deepfake encore plus convaincants que ceux diffusés aujourd’hui.