Il pèse 32kg et n’est presque jamais fatigué. Ce robot n’a pas l’apparence d’un chien, il lui manque au moins la tête, la queue et des poils, mais il se comporte comme tel. Les ingénieurs de Boston Dynamics ont conçu un robot pour assister les hommes dans leurs tâches répétitives et difficiles. Le robot canin peut porter des charges de 14kg sur son dos et fonctionne dans une plage de température comprise entre -20 et +45°C. Résistant à l’eau et à la poussière (norme IP54), le robot quadrupède Spot peut maintenant être commandé pour une livraison dès la fin de l’année 2019.

Si l’on imagine d’abord qu’un humain doit piloter ces bestioles, et c’est le cas grâce à une application sur tablette pour les gérer, l’intelligence artificielle fait aussi sa part du travail puisque l’objectif est de rendre les chiens robots totalement autonomes, capables d’analyser une situation et de réagir en conséquence. Et en guise de gamelle pour faire le plein de vitamines, il faudra simplement penser à les brancher à une prise de courant pour recharger leur batterie.

Avec une production prévue de 1000 robots Spot par an, Boston Dynamics espère ainsi démocratiser petit à petit l’usage de machines intelligentes pour des rondes de surveillance, aider dans la manutention, faire le travail d’un agent de maintenance en milieu difficile, etc. Les tâches dangereuses ne seront pas problématique, comme par exemple son capteur de méthane qui est capable de repérer une fuite de gaz dans un bâtiment.

Le chien Spot peut se déplacer à la vitesse de 1,6 mètre par seconde soit près de 6 km/h. Son autonomie est de 90 minutes et la batterie est interchangeable pour accroitre son temps de travail.

robot Spot Boston Dynamics

L’interface de programmation du Spot de Boston Dynamics est ouverte. Les développeurs du monde entier peuvent donc contribuer et créer des applications grâce au Autonomy Software Development Kit pour exploiter les capacités du robot et inventer de nouvelles fonctionnalités.