Est-il légal en France de monter un volant Yoke sur sa Tesla Model 3 ? Pour répondre à cette question, il ne faut pas juste valider la faisabilité technique du remplacement d’un volant à bord d’une voiture neuve ou quasi neuve. C’est avant tout la législation qui donnera une réponse sur la possibilité ou non d’installer le volant « pas rond » de Tesla.

Régulièrement, on peut voir sur des publications sur Facebook ou des vidéos YouTube avec des propriétaires, français ou non, de Tesla Model 3 remplacer le volant d’origine par un volant Yoke.

Aussitôt, les mêmes affirmations, commentaires et questions reviennent : « Non c’est illégal… Oui c’est légal car la Model S Plaid en a un… Si untel le vend en France, c’est que c’est autorisé… Ce n’est pas une vraie modification car il s’agit du volant d’origine un peu modifié… Je pense/crois que… A mon avis… ». Bref, on peut tout lire et son contraire.

Pour connaitre le vrai du faux, il fallait contacter les intervenants concernés, à savoir :

  • Tesla (siège France) : le constructeur de l’auto et du volant
  • la DREAL (Direction Régionale Environnement Aménagement Logement, Subdivision véhicules) : cet organisme est notamment en charge de la validation des modifications de véhicules (c’est la fusion des DIREN, DRE et DRIRE)

Ce que dit la loi (Code de la Route) au sujet des modifications de véhicules :

Véhicule modifié et certificat d’immatriculation (ex-carte grise)
Si vous modifiez (ou faites modifier) votre véhicule et que cela entraîne un changement des caractéristiques techniques inscrites sur la carte grise, vous devrez la faire modifier.

Transformations nécessitant une déclaration
Vous devez notamment, dans un délai d’un mois, demander l’actualisation des données techniques de la carte grise de votre véhicule, sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), si vous effectuez l’une des transformations suivantes :
Modification affectant les caractéristiques de la notice descriptive (puissance, poids et dimensions, essieux, freinage, organes de manœuvre, de direction et de visibilité, énergie, émissions polluantes et nuisances sonores)

Contact par mail à la DREAL pour demander si modification du volant était majeure et nécessitait une validation sur la Tesla Model 3 avec le texte suivant :

« Je possède une Tesla Model 3. Ce véhicule est homologué de série avec le volant figurant sur la photo du haut. Des accessoiristes proposent de le remplacer par le volant (« Yoke ») de la photo du bas. Pouvez-vous me dire si cette modification est considérée comme notable par la DREAL (donc nécessitant une réception à titre isolé).

Réponse initiale de la DREAL :

« Cette modification peut remettre en cause le domaine réglementé de la direction. Par conséquent je vous invite à demander l’autorisation des services techniques du constructeur préalablement à cette modification. »

Donc contact auprès de Tesla :

« Je possède une Tesla Model 3. Ce véhicule est homologué de série avec le volant figurant sur la photo du haut. Des accessoiristes proposent de le remplacer par le volant (« Yoke ») de la photo du bas.
Pouvez-vous me dire si :
1. Cette modification est homologuée par Tesla ?
2. Peut être effectuée par Tesla ?
3. Si non effectuée par Tesla, compromet-elle la garantie ? »

Réponse de Tesla :

« Pour faire suite à votre demande, cela n’est pas possible en France. En revanche je vous confirme que toutes transformations sur votre véhicule hors Tesla entrainera bien la perte de votre garantie. »

Réponse de Tesla transmise à la DREAL en leur indiquant que le constructeur n’approuvait pas cette modification. Réponse de la DREAL :

« En l’absence de la validation des services techniques du constructeur, il va vous falloir justifier la conformité des domaines réglementés impactés par la réalisation d’essais à votre charge. Cela peut concerner la direction, l’antivol, le comportement du dispositif de conduite en cas de choc, l’identification des commandes, la sécurité électrique et l’antivol.
Le seul laboratoire habilité en France est l’UTAC à Montlhéry (91). »

photo Tesla volant yoke

Alors, légal ou pas le volant Yoke ?

Oui, il est légal en France de monter un volant Yoke sur une Model 3… à condition d’effectuer toutes les démarches décrites ci-dessus (réalisation d’essais à la charge du propriétaire) et d’obtenir un PV de réception à titre isolé. Il faut également en informer par la suite son assureur.

Le cas échéant :

  1. Le propriétaire commet une infraction au Code de la Route
    (« Sanctions. Vous devez déclarer la modification de votre véhicule dans le mois qui suit la fin des travaux, vous risquez sinon une amende pouvant aller jusqu’à 750€ »),
  2. En cas d’accident responsable, l’assureur est en droit de refuser l’indemnisation car le véhicule n’est plus conforme à sa configuration homologuée (à la suite de cette modification notable).
  3. Dans tous les cas (approbation de la DREAL ou pas), cette modification compromet la garantie constructeur.

L’argument « Plaid » ne tient pas. En effet, la Tesla Model S Plaid est commercialisée d’origine avec le volant Yoke. Mais alors, peut-on dire : « C’est homologué sur la Model S Plaid, donc c’est légal sur une Model 3, X, Y ou une Model S normale » ? Il ne faut pas confondre « homologation d’un véhicule neuf » (juste avant sa commercialisation) et « modification d’un véhicule déjà en circulation » (le cas exemple de cet article). Les homologations sont spécifiques à un modèle voire à une version du modèle. Ce n’est pas parce que la Model S Plaid est homologuée avec un moteur de 1020 ch que j’ai le droit de monter ce moteur sur ma Model 3 ou Y, ni même sur une Model S classique.

Aussi, les accessoiristes auto ont parfaitement le droit de vendre un volant Yoke en France. Le propriétaire d’une Model 3 a également le droit de l’acheter. Celui-ci aura le droit de le monter sur sa voiture mais il n’aura pas le droit de circuler sur la voie publique sans validation de la modification par la DREAL. Il en va de même pour ceux qui remplacent le volant de leur voiture thermique sportive par un Momo. Il n’y a rien de légal à procéder à un tel changement, surtout quand cela touche à un organe de sécurité (airbag).

On le voit, le remplacement du volant d’origine d’une Tesla par un volant Yoke est faisable… en théorie. Il n’y a à ce jour aucun exemple positif d’agrément pour une telle modification. Il en va de même pour les pots d’échappement non homologués sur motos et autos (thermiques). Libre à chacun de l’acheter, de l’installer et de se faire réprimander lors d’un contrôle routier.