Pour une utilisation rapide et plus efficace d’un ordinateur, qui plus est un serveur, utiliser des raccourcis clavier devance les multiples clics de souris. Que ce soit pour un simple Ctrl + C sous Word ou Alt + Tab pour changer de fenêtre à l’écran, l’utilisation de ces touches de raccourcis permet de gagner du temps, d’éviter de lancer des écrans et vous fera passer pour un vrai expert devant vos amis et collègues.

Pour l’administration d’un serveur Windows, si les commandes PowerShell sont de plus en plus courantes, il reste de nombreuses fonctionnalités uniquement accessibles et paramétrables par interface graphique. Ce guide dresse la liste des consoles MSC accessibles par un simple Exécuter + nom de la console, pour directement ouvrir la fenêtre qui nous intéresse, sans passer par le menu Démarrer, les Outils d’administration et le Gestionnaire de serveur. Ce tutoriel est compatible avec les dernières versions de Windows Server 2019, 2016, 2012 / R2, 2008 / R2.

 

Raccourcis des consoles d’administration Windows Server

Le plus rapide est d’ouvrir l’utilitaire Exécuter par la combinaison « touche Windows + R » :

  • adfs.msc : Active Directory Federation Services
  • adrmsadmin.msc : Active Directory Rights Management Services
  • adsiedit.msc : Editeur Active Directory Services Interfaces
  • azman.msc : Gestionnaire d’autorisations
  • certlm.msc : Certificats de l’Ordinateur local
  • certmgr.msc : Gestionnaire de certificats
  • certsrv.msc : Autorité de certification
  • certtmpl.msc : Console de modèles de certificat
  • cluadmin.msc : Gestionnaire de cluster de basculement
  • comexp.msc : Services de composants
  • compmgmt.msc : Gestion de l’ordinateur
  • devmgmt.msc : Gestionnaire de périphériques
  • dhcpmgmt.msc : Gestionnaire DHCP
  • diskmgmt.msc : Gestion des disques
  • dsa.msc : Utilisateurs et ordinateurs Active Directory
  • dfsmgmt.msc : Gestion des DFS
  • dnsmgmt.msc : Gestionnaire DNS
  • domain.msc : Domaines et approbations Active Directory
  • dssite.msc : Sites et services Active Directory
  • eventvwr.msc : Observateur d’événements.
  • fsmgmt.msc : Dossiers partagés
  • fxsmgmt.msc : Gestionnaire de services de télécopie Microsoft
  • fsrm.msc : Gestionnaire de ressources du serveur de fichiers
  • gpedit.msc : Éditeur de stratégies de groupe local
  • gpmc.msc : Console de gestion des stratégies de groupe
  • gpme.msc : Rechercher l’objet de stratégie de groupe
  • gptedit.msc : Éditeur d’objet de stratégie de groupe Starter
  • hcscfg.msc : Autorité d’inscription de l’intégrité
  • idmumgmt.msc : Gestionnaire d’identités
  • iis.msc : Internet Information Services Manager
  • lsdiag.msc : RD Licensing Diagnoser
  • lusrmgr.msc : Utilisateurs et groupes locaux
  • napclcfg.msc : Configuration du client NAP
  • nfsmgmt.msc : Gestion NFS
  • nps.msc : Serveur de stratégies réseau
  • ocsp.msc : Répondeur en ligne
  • perfmon.msc : Surveillance des performances
  • pkiview.msc : Enterprise PKI
  • printmanagement.msc : Gestion de l’impression (imprimantes partagées)
  • rrasmgmt.msc : Routage et accès à distance
  • rsop.msc : Ensemble de stratégies résultantes
  • scanmanagement.msc : Gestion de la numérisation (scanner)
  • secpol.msc : Stratégie de sécurité locale
  • services.msc : Services
  • schmmgmt.msc : Active Directory Schema
  • storagemgmt.msc : Gestion du partage et du stockage
  • tapimgmt.msc : Téléphonie
  • taskschd.msc : Planificateur de tâches
  • tpm.msc : Gestion du module de plate:forme sécurisée
  • tsgateway.msc : Gestionnaire de passerelles RD
  • wbadmin.msc : Sauvegarde du serveur Windows
  • winsmgmt.msc : Gestion WINS
  • wlbbackup.msc : Sauvegarde locale
  • wf.msc : Pare:feu Windows avec sécurité avancée
  • wmimgmt.msc : Contrôle WMI
  • wsus.msc : Services Windows Server Update

console compmgmt msc

Parmi les plus utilisées, citons dans la gestion de l’ordinateur : compmgmt, devmgmt, diskmgmt, eventvwr, services. Et pour gérer les rôles Active Directory : dhcpmgmt, dnsmgmt, domain, adfs, fsmgmt, gpmc.

La console compmgmt.msc ouvre une Gestion de l’ordinateur, comme sur un Windows workstation ou une ancienne version de Windows Server. Cela permet de retrouver toutes les autres consoles, sans avoir à passer par le nouveau Gestionnaire de serveurs.