Site icon WindowsFacile.fr

Vous bossez chez Twitter ? Enfin ça, c’était avant

elon musk twitter

Depuis une semaine, les internautes ont eu la surprise d’apprendre que les comptes Twitter certifiés (badge bleu) allaient devenir payants. Mais les salariés ont d’autres raisons d’être sur la défensive depuis le rachat du réseau social par Elon Musk. En effet, il est aujourd’hui question du licenciement de 50% des 7500 employés actuels.

C’est par un simple e-mail interne (source) que la nouvelle direction de Twitter a annoncé, jeudi 3 novembre, que les départs forcés de l’entreprise allaient démarrer dès le lendemain matin.

Team,
In an effort to place Twitter on a healthy path, we will go through the difficult process of reducing our global workforce on Friday. We recognize that this will impact a number of individuals who have made valuable contributions to Twitter, but this action is unfortunately necessary to ensure the company’s success moving forward.
Given the nature of our distributed workforce and our desire to inform impacted individuals as quickly as possible, communications for this process will take place via email. By 9AM PST on Friday Nov. 4th, everyone will receive an individual email with the subject line: Your Role at Twitter. Please check your email, including your spam folder.
If your employment is not impacted, you will receive a notification via your Twitter email.
If your employment is impacted, you will receive a notification with next steps via your personal email.
If you do not receive an email from twitter-hr@ by 5PM PST on Friday Nov. 4th, please email peoplequestions@twitter.com.
To help ensure the safety of each employee as well as Twitter systems and customer data, our offices will be temporarily closed and all badge access will be suspended. If you are in an office or on your way to an office, please return home.
We acknowledge this is an incredibly challenging experience to go through, whether or not you are impacted. Thank you for continuing to adhere to Twitter policies that prohibit you from discussing confidential company information on social media, with the press or elsewhere.
We are grateful for your contributions to Twitter and for your patience as we move through this process.
Thank you.
Twitter

 

C’est donc à l’heure de l’ouverture des bureaux de San Francisco, à 9h00 du matin ce vendredi 4 novembre, que la moitié des employés sera virée. Ceux qui recevront un mail positif pourront souffler, les autres pourront passer leur journée sur les sites d’offres d’emploi.

Le message est assez simple et les 7500 salariés ont dû souvent rafraichir leur messagerie électronique :

Si vous n’êtes pas concerné, vous recevrez une notification sur votre adresse mail Twitter. Si vous êtes affecté vous recevrez une notification avec les prochaines étapes sur votre messagerie personnelle.

Ceux qui sont dans une mauvaise posture voient leurs accès bloqués, pour éviter du piratage interne et du vol de données, par vengeance ou par dégoût d’être ainsi remercié.

De même, les badges d’accès aux bâtiments sont temporairement désactivés. Entre ceux qui avaient démissionné juste avant cette vague de licenciement massif et ceux qui ont perdu leur job aujourd’hui, les salariés qui restent chez Twitter voient leurs conditions de travail sévèrement chamboulées. Elon Musk désapprouve le télétravail, met en place une surveillance du travail de chacun et fait subir des cadences élevées à ses collaborateurs, comme chez Tesla et SpaceX.

Tout n’est pas à jeter dans ce rachat à 44 milliards de dollars. Musk veut rentabiliser le réseau social en développant plus rapidement des nouveaux modules et produits. L’abonnement payant pour les badges certifiés n’est qu’un détail mais cela ne récompensera pas les meilleurs comptes.

De nombreuses voix se sont élevées, sur Twitter et ailleurs, pour dénoncer ces actions et menacer de quitter le réseau, mais combien mettront leurs paroles à exécution et quel poids face à une entreprise valorisée à plusieurs dizaines de milliards de dollars ?

Quitter la version mobile