Les grandes entreprises et administrations, mais aussi les universités et écoles supérieures, ont généralement une protection réseau efficace pour l’accès à internet. Pare-feu et proxy sont en place pour éviter la contamination des ordinateurs, servir un cache local et éviter la consultation de sites non recommandés (pornographie, violence, téléchargement illégal…). Si la configuration de cette partie est réservée aux ingénieurs réseau et administrateurs système, l’accès d’un poste au réseau public internet pourra peut-être se faire après configuration d’un proxy internet sur la machine. Voir les tutoriels pour paramétrer un proxy internet sur Windows 10, sur Mac et sur Ubuntu en environnement graphique.

Si la configuration du proxy pour Ubuntu graphique se fait en quelques clics, il existe une méthode pour l’automatiser ou le faire à distance sur des postes de travail. Aussi, les serveurs informatiques équipés de Ubuntu Server, sans interface graphique, pourront être configurés par la modification d’un simple fichier texte (pas une ligne de commande, mais presque).

Ce tutoriel explique comment modifier ce fichier de conf avec l’éditeur de texte vi mais il est bien sûr possible d’utiliser un autre outil équivalent (emacs, vim, nano…).

La configuration du proxy http va aussi permettre la recherche et l’installation des mises à jour système Ubuntu depuis les dépôts publics, dans les situations où il n’y a pas de dépôt Linux local déjà configuré dans sources.list.

 

Configurer un proxy internet sur Ubuntu Server

1. Ouvrir un Terminal en local ou une connexion distante SSH.

2. Taper la commande :

sudo vi /etc/environment

3. Appuyer sur la touche « o » (la lettre) pour ajouter une nouvelle ligne au fichier de configuration.

4. Ecrire ou coller :

http_proxy="http://192.168.0.254:8080/"

ou autre adresse proxy http selon l’entreprise.

Si le proxy doit utiliser un login / mot de passe :

http_proxy="http://utilisateur:motdepasse@domaine.com:port"

5. Appuyer sur la touche Echap du clavier pour sortir du mode édition de vi.

6. Taper « :wq » pour enregistrer et quitter la modification du fichier texte.

7. La modification est immédiate, le proxy internet est configuré. A confirmer par le navigateur internet ou en exécutant une mise à jour système (apt update / upgrade).