Très apprécié des cyclistes et des coureurs, Strava est compatible avec l’ensemble des montres cardio du marché et se synchronise avec la majorité des autres services en ligne (Endomondo, Garmin Connect, Suunto Movescount…). Cependant, Strava utilise un vocabulaire spécifique pour parler de l’allure, du temps passé et de l’ajustement de la vitesse selon le profil du terrain. Ce glossaire est réservé à la course à pied, les autres sports affichent des valeurs différentes plus adaptées à ces efforts.

 

VAP : Vitesse Ajustée selon la Pente

La VAP, pour Vitesse Ajustée selon la Pente, est la traduction française du GAP (Grade Adjusted Pace). La VAP donne une estimation de l’allure équivalente à une course sur terrain plat, ce qui permet au sportif de comparer son trail en montagne (terrain avec dénivelé) par rapport à une sortie sur terrain plat. La course en montée demande un effort plus important, la vitesse ajustée selon la pente est ainsi plus rapide que l’allure réelle de la course enregistrée par la montre cardio ou l’application mobile Strava.

En descente, la VAP est plus lente que l’allure réelle, on va plus vite que sur du plat en fournissant moins d’effort. En général, l’ajustement augmente avec la pente. Les données statistiques ont démontré que l’ajustement en descente plafonne quand la pente avoisine les -10 %, au-delà de quoi il se modère quelque peu. Cela signifie que sur une descente à plus de 10% de pente, le coureur ne va pas forcément gagner en vitesse, il doit freiner pour ne pas s’emballer les jambes et ne pas réussir à s’arrêter.

A noter que la vitesse ajustée selon la pente (VAP) ne tient pas compte des différences de terrain ou de la difficulté technique de la course à pied en descente (rochers, racines, cailloux…) ni les aléas causés par la météo (neige, boue…).

 Strava duree deplacement temps Strava VAP

 

Zones d’allure

Strava se sert d’une activité course à pied ou d’une épreuve contre la montre récente pour calculer les zones d’allure du sportif. Les données de course permettent de définir des zones d’allure (pace zones) en utilisant la VAP, ce qui facilite la comparaison de l’allure à effort équivalent sur terrain plat et vallonné.

  • Récupération active : course très douce effectuée avant ou après un entraînement avec intensité, ou entre deux intervalles de fractionné
  • Endurance : course confortable en endurance fondamentale (EF) à un rythme où l’on peut discuter sans s’essouffler
  • Cadence : intensité d’un marathon ou objectif équivalent
  • Seuil : travail spécifique pour améliorer son endurance et/ou sa vitesse, sur plat ou en cote, ou sur des courses à pied courte distance
  • VO2 max : consommation d’oxygène maximale, une allure très intensive travaillée par intervalles
  • Anaérobie : allure extrêmement soutenue à ne travailler qu’en intervalles courts

 

Durée de déplacement

Plus spécifique à Strava, la durée de déplacement indiquée sur une séance sportive correspond au temps passé en activité. Les pauses (activées ou non sur la montre ou l’application mobile) sont décomptées pour ne calculer que le temps d’effort. La durée de déplacement en running Entrainement ou Sortie longue est automatiquement affichée sur la séance. En mode Course, cette valeur est remplacée par la durée totale (temps écoulé) tel qu’indiqué par le chronomètre de la course officielle.

Cette valeur de durée de déplacement est donc à comparer au temps total écoulé sur l’activité pour prendre en compte les pauses de récupération pendant l’effort.

Strava duree deplacement temps

 

Temps écoulé

La différence entre la durée de déplacement et le temps écoulée est assez simple à comprendre. Par rapport au temps d’activité effective, le « temps écoulé » est la durée passée entre le déclenchement de l’activité (start) et l’arrêt final de la séance (stop et enregistrer).

Le calcul de performance en segment se fait en prenant en compte le temps écoulé et non la durée de déplacement, ceci afin d’éviter que des resquilleurs mettent pause pour récupérer en cote avant de reprendre la montée, les poumons vides.