Le fournisseur français OVH, spécialisé dans l’hébergement des sites internet, a récemment annoncé une augmentation de prix de la plupart des noms de domaine et hébergements  web.

Un nom de domaine plus cher chaque année

Un nom de domaine (exemple : windowsfacile.fr ou google.com) s’achète chez un prestataire revendeur comme OVH pour pouvoir héberger un site internet personnel ou professionnel, au bon vouloir de son propriétaire. Ce nom de domaine ne s’achète pas une seule fois « à vie », il faut renouveler son abonnement annuel ou pluriannuel (pour plusieurs années) qu’il faut poursuivre aussi longtemps que vous souhaitez en garder sa propriété. Il n’est pas rare qu’en cas d’oubli de renouvellement, une autre personne ou une société le rachète pour ensuite vous le revendre plus cher (ou à quelqu’un d’autre si votre nom de domaine est recherché). Il s’agit là d’un business bien rentable (domain squatting ou cybersquatting).

Au 15 août 2022, OVH a augmenté le tarif de l’abonnement d’une longue liste d’extensions. Il s’agit là du « .fr » ou « .com » ou « .autrechose » qu’OVH achète à une autre entité (registrar) et revend à ses clients français, européens et mondiaux.

Par exemple, le célèbre « .com » passe de 11,79€ par an à 14,15€ l’année. Certains subissent même des augmentations de plus de 20%. L’application de ses hausses tarifaires est datée du 15 août 2022.

Hausse de prix des hébergements OVH

Les hébergements internet, c’est-à-dire l’espace de stockage alloué pour y stocker son site internet, subissent eux aussi une augmentation de prix en 2022. Appliquées à partir du 1er novembre, les hausses tarifaires sont limitées à 10% chez OVH.

En cause, la forte hausse des coûts de l’énergie, des composants électroniques pour ajouter de nouveaux serveurs et maintenir les existants. Sont concernés les hébergements Public Cloud, Baremetal (Serveurs, Eco, VPS), Hosted Private Cloud et les hébergements web plus classiques (Kimsufi, Perso, Pro, Performance, Cloud web…). En bref, tous les hébergements loués seront plus chers en 2023.