Cura est le logiciel le plus connu pour créer des fichiers à imprimer en 3D. Cette application dite « slicer » tranche une modélisation en fines couches, autant que ce qui sera déposé par l’extrudeur de l’imprimante 3D à dépôt de fil fondu. Cura est également le logiciel pour imprimante 3D le plus populaire parce qu’il est open source et gratuit. Deux arguments non négligeables pour les utilisateurs mais également pour les constructeurs qui se basent volontiers sur Cura pour configurer un profil d’imprimante 3D pré-paramétré. Ainsi, l’acheteur d’une machine n’aura qu’à télécharger Cura et ajouter l’imprimante par la marque et le modèle pour charger le profil adéquat.

Ce tutoriel donne la liste de tous les types de fichiers pris en charge par Cura, pour ouvrir un fichier modélisé en 3D. Si le STL est le format le plus connu, il s’agit d’une extension créée par 3D Systems. Le 3MF est quant à lui opensource, développé par le 3MF Consortium (3D Manufacturing Format). D’autres extensions propriétaires sont supportées par Cura, mais également des types de fichiers images que l’on a l’habitude de voir pour des photos ou de simples images : JPG, BMP, PNG, GIF. Cependant, ces formats de fichiers image sont assez peu utilisés, toujours au profit du célèbre STL, mais aussi de OBJ, pour générer des fichiers GCODE utilisables par les imprimantes 3D grand public.

Pour utiliser le slicer gratuit, lire les autres tutoriels Cura, comme par exemple passer le logiciel en français.

 

Type de formats pris en charge par Ultimaker Cura

Le logiciel Cura, dans sa version 4.5 sortie en 2020, supporte les types de fichiers suivants pour ouvrir un objet 3D :

  • 3MF
  • AMF
  • BMP
  • CTM
  • DAE
  • G
  • GCODE et GCODE.GZ
  • GIF
  • GLB
  • GLTF
  • JPEG
  • JPG
  • OBJ
  • PLY
  • PNG
  • STL
  • UFP
  • X3D
  • ZAE

Cura formats fichiers imprimante 3D

Les autres formats tels que DWG, DWF, OpenDWG, DWFX, SES sont à la base des fichiers de CAD, à utiliser avec AutoCAD, Catia, Rhinoceros 3D, SolidWorks, etc.