l est loin le temps où les matchs de Ligue des champions étaient diffusés sur TF1 et la Ligue 1 sur Canal+. Avec un seul abonnement, on pouvait profiter des compétitions principales, sans surprise d’une année sur l’autre. Puis est venu le temps de la guerre des droits TV avec un affrontement non plus sur le terrain mais entre les chaines et groupes de télévision.

Et ces combats portent préjudices jusqu’aux plus hautes sphères du football. Titrée en Coupe du monde et en Ligue des nations, l’Equipe de France n’a même pas encore de diffuseur désigné pour le marché français sur la période 2022 – 2028. En cause notamment, les offres des chaines TF1 et M6 qui ne sont pas au niveaux des attentes de la Fédération Française de Football qui doit gérer son budget dont les droits TV ont représenté 55 millions d’euros sur la saison 2019 – 2020.

budget fff federation francaise de football foot

Outre TF1 et Canal+ qui se partageaient la retransmission jusqu’à dans les années 2010, les nouveaux acteurs tels que BeIN Sports, Orange, Altice et plus récemment Amazon Prime ont voulu investir pour vendre des abonnements. Altice avait d’ailleurs misé gros dès 2016 avec l’achat des droits de la Premier League anglaise et deux ans plus tard avec les compétitions européennes.

Si aujourd’hui, la LFP et la FFF voudraient s’attirer les faveurs des GAFAN (Google, Amazon, Facebook, Apple, Netflix) pour une large retransmission, le marché de la diffusion du football est sectorisé. DIfficile pour un Français de regarder le football anglais ou espagnol en toute liberté, difficile également pour un non résident de voir toute la Ligue 1 depuis son téléviseur ou son ordinateur. Certaines chaînes ne diffusent qu’en France et sont inaccessibles de l’étranger même via un décodeur ou une parabole satellite. Reste alors la possibilité d’utiliser une application mobile sur smartphone ou d’utiliser le site internet de la chaine, quand celle-ci en propose le service. Mais là encore, l’accès est parfois limité et interdit depuis l’étranger. La solution peut venir d’un outil de sécurité, dédié aux flux sécurisés. Largement utilisé en entreprise, surtout depuis les multiples confinements liés au covid, le VPN est une technologie qui permet plusieurs choses : rendre impossible le piratage entre deux points (votre ordinateur et le serveur distant) indispensable lorsque l’on utilise une connexion wifi public (restaurant, hôtel…), mais aussi utiliser un serveur rebond pour accéder à une ressource. Et c’est ce dernier cas qui nous intéresse afin de se faire géolocaliser dans un autre pays afin de pouvoir regarder ses matchs de foot en toute tranquillité, depuis le monde entier.

Pour mettre à profit l’utilisation d’un VPN, différents services concurrents existent. Par exemple, en téléchargeant un VPN, sur PC Windows ou smartphone Android et iPhone, la procédure est simple. Après installation du programme, il n’y a qu’à choisir un pays dans la liste et cliquer sur « Se connecter ».

surfshark vpn

Ensuite, accéder à la ressource distante se fait de manière classique en allant sur le site internet du fournisseur ou en utilisant son application mobile. A vous les soirées TV foot lors d’un déplacement professionnel, des vacances en famille ou tout simplement parce que vous résidez dans un pays qui n’est pas compatible avec le championnat ou la compétition de football souhaitée.